Cinq casques bleus tués dans le centre du Mali

le
0
Un casque bleu de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Gao, dans le nord du Mali, le 18 mai.
Un casque bleu de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Gao, dans le nord du Mali, le 18 mai.

Le pays connaît depuis une dizaine de jours une recrudescence des attaques meurtrières contre l’armée et les soldats de l’ONU.

Cinq casques bleus ont été tués dimanche 29 mai dans une embuscade dans le centre du Mali, une première dans cette région, alors que le pays connaît depuis une dizaine de jours une recrudescence des attaques meurtrières contre l’armée et les soldats de l’Organisation de nations unies (ONU).

La mission des Nations unies a rapporté qu’une attaque « terroriste » l’avait visée dimanche aux environs de 11 heures, heure locale (13 heures en France), ciblant « un convoi de la force de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma), pris dans une embuscade à 30 km à l’ouest de Sévaré », dans la région de Mopti. « Selon les informations préliminaires, cinq casques bleus ont été tués. Un autre a été grièvement blessé et son évacuation médicale est en cours », a ajouté la mission dans un communiqué. Ce nouvel assaut contre la Minusma n’a pas été immédiatement revendiqué.

Recrudescence des attaques contre l’ONU Cette attaque survient quelques jours seulement après la mort vendredi de cinq soldats maliens, tués dans l’explosion d’une mine au passage de leurs véhicules entre les localités d’Ansongo et d’Indelimane, dans le nord du Mali, selon l’armée.

Cinq casques bleus tchadiens avaient déjà été tués le 18 mai, dans une autre embuscade au nord d’Aguelhoc, dans le nord-est du Mali. L’attaque avait été revendiquée par un cadre du groupe djihadiste malien Ansar Dine, allié à Al-Qaida et qui a contrôlé le vaste nord du Mali pendant près de dix mois, entre 2012 et janvier 2013.

« Je condamne av...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant