Cinq casques bleus tués au Mali

le
0
    BAMAKO, 29 mai (Reuters) - Cinq casques bleus ont été tués 
et un a été grièvement blessé dimanche par des inconnus dans le 
centre du Mali, rapporte la mission locale de l'Onu (Minusma).  
    Un convoi de la Minusma a été pris dans une embuscade à 30km 
à l'ouest de Sevaré, sur l'axe Tenenkou-Sevaré, précise-t-elle, 
sans indiquer la nationalité des victimes. Aucune revendication 
n'a formulée. 
    Cinq casques bleus tchadiens avaient été tués il y a dix 
jours près de Kidal, dans le Nord, et cinq militaires maliens 
ont trouvé la mort il y a deux jours près de Gao. 
    "Je condamne avec la plus grande vigueur ce crime abjecte 
qui s'ajoute aux autres actes terroristes qui ont ciblé nos 
soldats de la paix et qui constituent des crimes contre 
l'humanité au regard du droit international", a déclaré Mahamat 
Saleh Annadif, représentant spécial du secrétaire général des 
Nations Unies et chef de la Minusma. 
    La Minusma a été créée en avril 2013 après l'opération 
française Serval, lancée en janvier de la même année pour 
repousser les mouvements islamistes qui tenaient le nord du pays 
et menaçaient Bamako.     
 
 (Adama Diarra et Tiemoko Diallo, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant