Cinq bonnes raisons de voter Olivier Giroud

le
0
Cinq bonnes raisons de voter Olivier Giroud
Cinq bonnes raisons de voter Olivier Giroud
1. Parce qu'il est en forme

Olivier Giroud va très bien avec Arsenal. Le gaucher est libéré et chez les Gunners, on lui demande de jouer dans son registre. Combatif, présent devant le but comme dans les remises, il sait s'effacer pour laisser d'autres joueurs, comme Ramsey, briller. S'il ne marque pas encore régulièrement en Bleus, son match en Biélorussie a démontré qu'il était dans le vrai, en étant dans les bons coups. Il a d'ailleurs insisté dans la presse sur la nécessité de juger le rôle d'un attaquant sans se référer uniquement aux statistiques. Cela aurait fait bondir David Trezeguet mais on peut lui donner raison.

2. Parce qu'il se bat

Karim Benzema a beau dire qu'il n'a pas de problème d'attitude, qu'il court mais qu'il ne peut pas jouer latéral droit, ce qui vaut au Real Madrid n'est pas véridique en sélection, où la qualité est moindre et où la culture de jeu est différente. Giroud, qui a une compréhension complète de son métier, sait que l'image qu'il renvoie à ses partenaires, comme au public, est importante. Il fait donc les efforts que rechignent à effectuer Benzema, quitte à perdre un peu de jus ou de lucidité pour marquer. Et cela plaît? On pardonnera plus facilement un buteur maladroit qui transpire qu'un autre buteur en difficulté qui ne dépasse pas sa fonction.

3. Son image est idéale

Il en joue avec intelligence. Olivier Giroud sait que cela fait partie du jeu : beau gosse, présenté comme un gendre idéal par certains quand il était à Montpellier, « OG » a su séduire les supporters d'Arsenal grâce à sa personnalité en prenant la difficile succession de Robin van Persie. Bon communiquant, souriant, il n'élude pas les vraies questions, n'hésitant pas à revendiquer une place de titulaire en Bleu ou à défendre son bilan à Arsenal. De plus, il n'hésite pas à mettre en avant son parcours inhabituel, loin des grands centres de formation, lui donnant tous les atours du mec sympa qui a réussi grâce à son travail plutôt qu'à son seul talent.

4. Parce ce qu'il fait bien jouer les autres

A défaut d'être le finisseur espéré, Giroud a cette capacité, à Arsenal, Montpellier ou en Bleus, de créer des espaces pour les autres. Soit en reculant pour servir de point de fixation et jouer en remise (de la tête comme du pied), soit en faisant des appels inutiles. Giroud, comme tout buteur, sait être individualiste. Mais il sait aussi que pour recevoir des bons ballons, il faut savoir faire briller ses partenaires. Il n'omet d'ailleurs jamais de rappeler l'importance d'un « Valbu » comme il le surnomme, qui peut être en Bleu ce qu'Özil est actuellement pour lui à Arsenal. Toutes proportions gardées?

5. Parce qu'il ne reste plus que lui

Karim Benzema dans le doute, Didier Deschamps n'a guère d'autres solutions. Loïc Rémy peut en être une. Gomis ? Il souffre trop actuellement à Lyon pour être rapidement crédible. Guillaume Hoarau (oui, souvenez-vous !) a disparu. Gameiro brille à Séville mais vient de se blesser et doit confirmer. Jérémie Aliadière tapait à la porte mais il passe trop de temps à l'infirmerie. Emmanuel Rivière ? S'il confirme toute la saison son départ canon, pourquoi pas? Même chose pour Anthony Modeste. Mais pour le moment, Giroud est largement, largement au-dessus de la concurrence, Benzema compris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant