Cinq autres assaillants tués à Aktioubé au Kazakhstan

le
0
    ALMATY, 6 juin (Reuters) - La police kazakhe a tué cinq 
autres individus armés et en a capturé deux autres au cours de 
la nuit de dimanche à lundi, au lendemain de l'attaque par un 
groupe armé d'une base de la Garde nationale et d'armureries 
dans la ville d'Aktioubé, a fait savoir le ministère de 
l'Intérieur du Kazakhstan. 
    "La situation à Aktioubé est stable, les entreprises et les 
transports publics fonctionnent normalement", a déclaré le 
ministère. 
    Lors de l'attaque, les assaillants ont tué dimanche six 
personnes, selon le ministère de l'Intérieur. 
    Aktioubé, ville industrielle d'environ 370.000 habitants à 
une centaine de kilomètres de la frontière russe, a été le 
théâtre du premier attentat suicide commis au Kazakhstan, en 
2011. 
    Par ailleurs, les services de sécurité du Kazakhstan ont 
accusé lundi un homme d'affaires kazakh, Tokhtar Toulechov, 
d'avoir cherché à s'emparer du pouvoir en déclenchant des 
manifestations et des émeutes. 
    "Son plan prévoyait la déstabilisation du pays en créant des 
foyers de tension, en organisant des manifestations et des 
troubles de masse", a déclaré à la presse un porte-parole de la 
Commission nationale de sécurité en faisant allusion à 
Toulechov, qui a été arrêté en janvier.   
 
 (Oljas Aouïezov; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant