Cinq athlètes italiens blanchis

le
0

Accusés d’avoir enfreint les règles du code mondial antidopage, cinq Italiens ont finalement été blanchis par le tribunal antidopage.

Après mars, c’est une nouvelle vague d’athlètes italiens qui a été blanchie ce vendredi. Giuseppe Gibilisco, champion du monde à la perche en 2003, Jacques Riparelli (sprint), Roberto Bertoloni (javelot), Marco Francesco Vistalli (400m) et Fabrizio Schembri (triple saut) sont les cinq athlètes concernés. 18 des 26 athlètes blanchis Ils avaient manqué aux règles du code mondial antidopage et avaient été renvoyé en décembre devant le tribunal antidopage par l’agence italienne. Les fautes : « refuser le prélèvement d’un échantillon ou ne pas se soumettre au prélèvement d’un échantillon » et « manquements aux obligations en matière de localisation ». Après avoir risqué jusqu’à deux ans de suspension, dix-huit des vingt-six athlètes suspectés ont été blanchis.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant