Cinq architectes pour 50.000 logements

le
1
Cinq architectes pour 50.000 logements
Cinq architectes pour 50.000 logements

(Relaxnews) - Le centre d'architecture Arc-en-Rêve de Bordeaux offre à découvrir, à partir du 9 juillet, la vision d'ici à 2030 de cinq équipes menées par des cabinets d'architecture de renom sur l'agglomération bordelaise. Une exposition consacrée au projet des "50.000 logements autour des axes de transports publics", conduit par la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) depuis deux ans.

Suite à un appel à projet lancé en mai 2010, la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB) a choisi cinq équipes pluridisciplinaires. Composées d'architectes, urbanistes, paysagistes et économistes, elles explorent le territoire bordelais et décryptent ses potentiels depuis septembre 2010.

Objectif : construire rapidement 50.000 logements le long des axes de transport et notamment du tramway, mais également des services, avec l'ambition de concilier emploi, habitat, déplacement et nature.

Depuis le lundi 9 juillet et jusqu'au 21 novembre, dans la grande galerie du centre d'architecture Arc-en-Rêve, le public peut découvrir l'exposition "50.000*", qui propose les cinq réponses des équipes retenues : 51N4E/Gray, Alexandre Chemetoff & Associés, l'AUC, Lacaton & Vassal et OMA.

Chacune propose des visions capables de construire une stratégie métropolitaine conjuguant nouvelles formes d'habitat et enjeux de mobilité, au travers de quinze lieux pilotes sur l'ensemble de l'agglomération bordelaise.

En outre, "50.000*" a pour ambition de donner à voir et à comprendre cette démarche au caractère inédit : renouveler les outils et les façons de faire la ville.

Informations pratiques :
Exposition "50 000*"
du 9 juillet au 21 novembre 2012
Grande galerie d'Arc-en-Rêve à l'Entrepôt, 33 000 Bordeaux

Site : arcenreve.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xlfrench le lundi 9 juil 2012 à 22:35

    Il nya qua voir voir les viles nouvelles , pour avoir une fabuleuse idée de ce qu'il ressort de ces tetes.A coté de chez moi, on a construit un ville, ca ressemble a un vrai dysneyland.. (robinson)..Une ville ne se décrète pas, elle vit au fil du temps.