Cinq ans après Lehman Brothers, le risque financier s'est déplacé

le
0
Depuis le choc créé par la faillite de la banque d'investissement, la finance non régulée a gagné du terrain face aux banques. Les acteurs européens restent exposés au risque souverain.

Le 15 septembre 2008, la banque d'investissement Lehman Brothers était déclarée en faillite. Dans la foulée, les grandes économies occidentales tombaient dans une spirale de tensions dramatiques. Cinq ans plus tard, les cicatrices de cette crise sont visibles partout. Plusieurs grandes banques ont disparu, la taille du bilan des banques centrales a explosé, les économies européennes peinent à redémarrer... Provoquée par une bulle généralisée de liquidités, la crise a été propagée par les banques. Elles sont donc depuis cinq ans dans le viseur des régulateurs, qui cherchent à se faire pardonner leur propre laxisme des années 2000.

Beaucoup d'énergie a été dépensée afin d'assainir le secteur. Vendredi, le commissaire européen au marché intérieur et aux services, Michel...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant