CIMENTS FRANCAIS: Coup d'envoi du projet d’intégration verticale des activités en Amérique du Nord

le
0

CIMENTS FRANCAIS RENFORCE SA PRÉSENCE DANS LE SECTEUR DU BÉTON PRÊT À L’EMPLOI EN AMÉRIQUE DU NORD

Le Groupe achète deux sociétés, une aux États-Unis et l'autre au Canada, pour un montant global d'environ 70 millions de dollars US

Paris, le 30 mars 2007

Ces deux opérations permettent au Groupe d’atteindre son objectif, d’entrer dans le secteur du BPE aux États-Unis et renforcer sa position sur le marché canadien.

Aux États-Unis, l’intégration verticale des activités s’est faite par l'acquisition du Groupe Arrow, leader du secteur en Virginie occidentale ; la société détient aussi des unités de production dans l'Ohio, en Pennsylvanie occidentale et en Caroline du Sud, c'est-à-dire dans l'est du pays, région où le Groupe est déjà présent à travers trois cimenteries de la société Essroc, filiale contrôlée à 100 %. Au Canada, le groupe a mené à bien l'acquisition de Cambridge, située à l'ouest de Toronto, marché sur lequel Essroc est également présent par sa cimenterie de Picton.

Les deux acquisitions réalisées au cours des dernières semaines se montent à environ 70 millions de dollars US ; elles interviennent peu de temps après le début de l’intégration verticale des activités du Groupe en Égypte, pays où le groupe a racheté le leader du marché Ready Mix Beton.

– Ciments Français, sous-holding pour les activités internationales d’Italcementi Group, poursuit sa stratégie visant à accroître sa présence sur les marchés internationaux, grâce notamment au renforcement de ses activités dans le BPE. Les deux acquisitions nord-américaines s’inscrivent dans le cadre du programme d’intégration verticale des activités aval du secteur ciment du Groupe et lui permettront, sur la base des données 2006, d'augmenter d'environ 6,5 % le volume de ses ventes de BPE.

Arrow

Page 2

, dont la production de BPE a atteint environ 560 000 m3 en 2006, peut se prévaloir d'un dispositif industriel comprenant 17 centrales fixes et 4 centrales mobiles, sans oublier un parc de 164 toupies. En 2006, la société a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 66 millions de dollars US sur un marché qui présente des synergies évidentes avec le dispositif industriel actuel d’Essroc.

Cambridge

Avec un chiffre d'affaires d'environ 1 171 millions d'euros réalisés dans 9 pays, le secteur BPE/granulats a représenté en 2006 un quart du chiffre d’affaires consolidé total du Groupe.

À travers Essroc, filiale contrôlée à 100 %, le Groupe est présent en Amérique du Nord dans trois pays : les États-Unis, le Canada et Porto Rico.

Essroc, fondée sous le nom de Coplay Cement en 1866, dispose d'un outil industriel constitué de 8 cimenteries. Les installations de Martinsburg sont actuellement en cours de modernisation ; cette remise à niveau augmentera ses capacités de production de 40 % à 1,6 millions de tonnes par an.

En 2006, l'Amérique du Nord enregistrait un chiffre d'affaires de 660 millions d'euros pour un résultat d'exploitation brut courant de 157 millions d’euros ; cette zone géographique est la troisième par sa contribution aux résultats du Groupe, pesant environ 13 % dans le résultat d'exploitation brut total.

, qui dispose de 5 centrales à béton et de 72 toupies, possède les droits d'extraction de granulats dans deux carrières aux réserves importantes. En 2006, la société a vendu environ 270 000 m3 de béton prêt à l'emploi, pour un chiffre d'affaires d'environ 25 millions de dollars US. Le domaine d'activité de la société s'intègre bien avec celui de Picton, société basée en Ontario, également présente dans le secteur des transports lacustres.

SUR INTERNET : www.cimfra.com et www.italcementigroup.com

Ciments Français

Relations Investisseurs : Tel. 01 42 91 76 76

Relations Presse : Tel. 01 42 91 76 87


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant