Ciloger Habitat 4 étudiera chaque trimestre sa distribution au rythme de ses nouvelles locations

le
2

Depuis le début de son activité, la SCPI a investi 36,4 m€ dans des opérations situées à près de 80% en Ile-de-France ou en zones A et A bis. Pour l'heure, les revenus locatifs restent insuffisants pour verser un dividende. Mais en fonction des rythmes de livraison et des locations, Ciloger étudiera chaque trimestre le niveau de dividende.

Adossée au régime Duflot, Ciloger Habitat 4 (Ciloger) a clôturé sa seconde augmentation de capital par anticipation d'un montant de 11,26m€ le 31 décembre 2014. Son patrimoine est en cours de constitution. Néanmoins, il obéit à une stratégie d'investissement clairement définie : des logements d’une à trois pièces bénéficiant de hautes performances énergétiques et situés en priorité dans des villes ou quartier compatibles avec les plafonds Duflot.

Depuis, le début d'année la SCPI a pris de l'ampleur. Un programme représentant 16 appartements a été livré « dans de bonnes conditions ». En cumul, 21 appartements ont été réceptionnés, soit 22% du nombre de logements acquis et 75 logements sont en cours de construction.

Parallèlement, les mises en locations ont été poursuivies. Les 16 logements livrés (1 282 m2) ont été ouverts une première fois à la location. Et au dernier jour du premier trimestre 29% du patrimoine livré était déjà loué, soit 6 des 21 logements. Bonne nouvelle, les loyers facturés (12,55k€) affichent un taux d’encaissement de 110%.

Sans attendre le délai maximal d'investissement courant jusqu'au 30 juin 2016, Ciloger Habitat 4 poursuit activement sa recherche de programmes neufs. Bingo, elle vient de débourser 11m€ dans plusieurs projets de la région parisienne. Ce sont 10 appartements (2,9m€) livrables en décembre 2016 au Pré Saint Gervais, l'intégralité d'un programme de 16 logements (4,3m€) à Malakoff et enfin, 18 unités (3,8m€) sur 69 à Franconville. Deux autres projets devraient « se déboucler dans les prochains mois »

Au total depuis le début de son activité, la SCPI a investi 36,4 M€ dans des opérations situées à près de 80% en Ile-de-France ou en zones A et A bis. Le solde de sa trésorerie est de l’ordre de 4,7 M€ à début juin.

Du fait de sa jeunesse, les revenus locatifs immobiliers sont encore insuffisants. C'est pourquoi le premier trimestre 2015 n’a pas donné lieu à un dividende. Mais Ciloger précise que «le niveau de la distribution sera revu trimestriellement au rythme de la livraison des logements et de leur mise en location».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le mardi 23 juin 2015 à 10:46

    SCPI très intéressante : aucun revenu à attendre au mieux avant 2017. Par contre le prix d'achat des parts est encaissé immédiatement ave des frais de souscription de 8% HT puis des frais de gestion annuel de 10%. En clair, vous investissez 1000 €, vous pouvez fiscalement déduire 180 € et vous pouvez pleurez sur les 820 € que vous ne reverrez jamais et qui disparaitront dans les frais de gestion!

  • M3182284 le mardi 23 juin 2015 à 10:02

    Ça sent le sapin