Cigarette électronique Iqos : «Pas moins nocif que la cigarette» pour ce pneumologue

le
3
Cigarette électronique Iqos : «Pas moins nocif que la cigarette» pour ce pneumologue
Cigarette électronique Iqos : «Pas moins nocif que la cigarette» pour ce pneumologue

Selon Philip Morris, le système Iqos serait moins dangereux que la cigarette car il ne fait que chauffer le tabac. Est-ce le cas ?

Bertrand Dautzenberg. Non, ce n'est pas moins nocif que la cigarette. C'est un produit du tabac. Il portera d'ailleurs un avertissement sanitaire, comme la mention «Fumer tue» sur les paquets de cigarettes. En disant que ce système présente moins de risque pour la santé, Philip Morris mène une campagne illégale. Les lois françaises et européennes interdisent ce type d'allégations. Iqos a été créé pour entretenir la dépendance et séduire les non-fumeurs. C'est de l'enfumage, une énième tentative de manipulation de l'industrie. C'est le même principe qu'il y a cinquante ans : la cigarette blonde sans filtre a été inventée pour remplacer la brune. Mais entre un kalachnikov et un pistolet, le point commun, c'est que ça tue.

 

Que contient exactement Iqos ?

D'abord du tabac avec des produits cancérigènes au même titre qu'une cigarette. Philip Morris dit qu'il est chauffé et non brûlé. C'est faux. Il est tout de même légèrement brûlé et libère donc un peu de monoxyde de carbone. Ils ont ajouté de la glycérine végétale pour donner l'impression de vapoter. Mais on vapote du tabac.

 

Ce produit se rapproche-t-il de la cigarette électronique ?

C'est ce que Philip Morris veut nous faire croire. Mais il y a une ligne rouge à ne pas franchir. La cigarette électronique est un substitut. Le stick Iqos se consomme en cinq minutes. On a donc envie d'en fumer un autre. Ces pics de nicotine créent une dépendance. Ce qui n'est pas le cas avec la cigarette électronique que l'on vapote au fil de la journée. On constate, au contraire, une diminution progressive des récepteurs nicotiniques situés dans le cerveau. Il faut bien différencier les deux.

 

Iqos arrivera sans doute en France au mois de mai. Pensez-vous qu'il sera un succès ?

Non. Il y a vingt ans, ce type de produits avait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 il y a 7 mois

    Ce sont les mêmes destructeurs de la vie humaine qui fabriquent des armes ou qui inventent des mensonges pour vendre du tabac : la vie humaine est le dernier de leur soucis, le premier est de se remplir les poches...!

  • mxnagg il y a 7 mois

    une Vapoteuse ( non produite par les industriels du tabac ) ne produit pas de Monoxyde de carbone. Il faut au industriels une bonne de dose de Génie chimique pour créer du Monoxyde de carbone sans combustion.

  • mxnagg il y a 7 mois

    les Industriels du tabac cherche a produire des Vapotueuses pour concurencer les Vapoteuses, creer le doute pour pouvoir dire ensuite qu'en fait c'est pareil donc en fait autant fumer du vrai tabac.