Cifocoma, un revenu qui continue de progresser

le
0

L'exercice 2013 de Cifocoma a été très dynamique. En plus de multiples acquisitions, la SCPI enregistre une forte progression de son résultat… et de son dividende (55€). 2014 s'annonce également prometteur. Le dividende devrait encore progresser dans une fourchette comprise entre 58€ et 62€.

 

« L'année 2014 devrait connaître une timide reprise en France » déclare Sofidy dans le rapport annuel de Cifocoma. Dans un contexte finalement pas si sombre, la SCPI a ainsi choisi de concentrer ses efforts sur 3 pôles : l’acquisition de murs de commerces « en concertation avec le conseil de surveillance », des arbitrages « ciblés » sur des actifs vacants et des actions « nécessaire s à l’optimisation du taux d’occupation, de la facturation et du recouvrement ».

Les évènements marquants de l'exercice 2013 ne manquent pas. Ils concernent d'abord le succès de l'augmentation de capital (1m€). Elle s'est clôturée par anticipation en juillet, 2 mois seulement après son lancement.

En deuxième lieu, la SCPI a réalisé un important programme d'acquisitions (5,16m€). Les 13 investissements ont majoritairement porté sur des commerces de centre ville un peu partout en France. Outre une rentabilité nette moyenne de 6,08 % « un taux conforme aux standards actuels du marché », ils ont eu pour conséquence d'accroitre le patrimoine de 1832m2 (5946m2 fin 2013) et d'améliorer sa mutualisation.

Le financement s'est effectué par un recours partiel au crédit (2,72m€) ce qui porte l'endettement total à 4,2m€. Il a été également rendu possible par des cessions (2,19m€). Satisfaction, les prix de vente ressortent en moyenne à 8,7 % au-delà des valeurs d'expertises.

L'activité locative a été rondement menée. Le taux d'occupation financier en belle progression atteint 89,6 % contre 80,3 % fin 2012 sous le triple effet des arbitrages, des relocations et des investissements. Mieux encore, l'ensemble de ces évènements n’« ayant pas encore produit leur effet en année pleine, le TOF devrait sauf incident continuer de progresser en 2014 ». Vérification faite, Cifocoma affiche bien à la fin du premier semestre 2014 une nouvelle progression de son taux d'occupation. Il s'élève à 94,05 %.

Dernier élément marquant, l'extinction du litige avec l'ancienne société de gestion, UFFI Ream. La provision de 65k€ constituée dans les comptes en 2008 de la SCPI afin de couvrir les frais de procédure a pu être intégralement reprise fin 2013.

Ces bonnes nouvelles ont un impact direct sur les comptes. Le revenu par part progresse de 9,9 %. Les charges diminuent de 15,9 % (22,25€) en raison de la baisse des charges locatives et des impayés et de la fin du contentieux. Du coup, le résultat courant par part se hisse à 54,02 € (42,97 € en 2012). Une hausse importante de 25,7 % qui traduit les efforts de la société de Gestion à augmenter les revenus locatifs tout en conservant la maitrise des charges. Dans la foulée, le dividende atteint 55€ (48,08€ en 2012) procurant une rentabilité nette sur le prix moyen acquéreur de 2013 de 5,01 %.

Les perspectives sont au beau fixe. Le patrimoine de Cifocoma résiste bien. Et la progression des revenus devrait se poursuivre en 2014 avec une fourchette de dividende comprise entre 58€ et 62€. Sofidy veut accélérer le développement de la SCPI. A cette fin, la société de gestion précise qu'elle continuera d'investir dans des actifs commerciaux grâce à un recours modéré au crédit « dans la mesure ou les taux d’intérêts demeurent à un niveau historiquement faibles ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant