Ciel unique: la CE menace cinq pays, dont la France, d'un procès

le
10
BRUXELLES MENACE CINQ PAYS DE PROCÈS DANS LE CADRE DE L'INITIATIVE "CIEL UNIQUE"
BRUXELLES MENACE CINQ PAYS DE PROCÈS DANS LE CADRE DE L'INITIATIVE "CIEL UNIQUE"

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a ordonné jeudi à cinq pays d'accélérer le processus de fusion de leurs couloirs aériens afin de réduire les coûts pour les compagnies aériennes ainsi que la consommation de kérosène, menaçant de porter plainte s'ils ne s'exécutaient pas dans les deux mois.

La Belgique, la France, l'Allemagne, le Luxembourg et les Pays-Bas ont deux mois pour boucler la mise en place de "blocs d'espace aérien fonctionnels" créés en 2013 et dont le but était de raccourcir les trajets en réorganisant l'espace aérien autour des flux de trafic et non plus des frontières nationales.

Chaque vol effectué en Europe doit se rallonger en moyenne de 42 km en raison de la fragmentation de l'espace aérien autour des frontières, observe l'exécutif européen, ce qui augmente la consommation de carburant ainsi que les émissions de gaz à effet de serre.

L'initiative "Ciel unique européen" de la CE suscite une vive résistance de la part des syndicats et des pays membres de l'UE, peu désireux de perdre à la fois des revenus et la maîtrise du trafic.

Ne pas appliquer cette réforme, estime la Commission, renchérit les coûts de la navigation aérienne de 30% à 40% et coûte au secteur du transport aérien cinq milliards de dollars par an.

L'exécutif européen avait adressé l'an passé le même avertissement à 18 pays, dont la Grande-Bretagne, l'Irlande et l'Italie.

(Julia Fioretti, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jy831 le jeudi 16 juil 2015 à 20:55

    La comission européenne raconte n importe quoi,les routes aeriennes sont droites,les seuls virages sont la pour créer des giratoires afin de fluidifier la circulation ou pour éviter des zones militaires.c est ridicule de dire que les frontieres terrestres ont une influence sur les routes aériennes,ils n ont peur de rien pour casser le systeme et l offrir aux companies organisées en lobbies.

  • jy831 le jeudi 16 juil 2015 à 20:51

    On vit la meme chose que pour les autoroutes françaises.On veut casser le systeme afin de le privatiser et le vendre aux companies aeriennes qui se sont organisées en lobbys.

  • jy831 le jeudi 16 juil 2015 à 20:39

    Le pire est que si un jour le controle aerien est privatisé la sécurité en patira car ils feront des economies sur le materiel et les personnels tout en gonflant la facture afin de payer leurs actionnaires et le conseil d administration.

  • DADA40 le jeudi 16 juil 2015 à 18:32

    Là, il s'agit de la sécurité aérienne : qu'est-ce qu'ils y connaissent. Ce n'est pas pour rien qu'il y a une opposition forte et légitime des contrôleurs aériens.

  • DADA40 le jeudi 16 juil 2015 à 18:31

    La CE veut tout réglementer et mettre son grain de sel partout : même sur le nombre de grains de sel sur les bretzels. La suppression des "barrages" qui "empêchent la remontée des truites dans les régions où il n'y en a pas est un autre exemple.Il suffit de leur dire NON.

  • DADA40 le jeudi 16 juil 2015 à 18:21

    La zone d'attente pour les aéroports londoniens se situera où ? Au dessus de la France et on ne pourra plus gérer correctement les aéroports parisiens!

  • igvisor le jeudi 16 juil 2015 à 18:19

    42km = 40% des couts donc les vols moyen font 100km ? elle confond pas l'avion et le RER la Matheuse en Chefs de l'EU ?

  • igvisor le jeudi 16 juil 2015 à 18:17

    Le principe des couloirs c'est d'avoir tous les avions dans le meme sens pour eviter des collisions ca n'a rien a faire avec les frontieres.

  • faites_c le jeudi 16 juil 2015 à 18:17

    "Chaque vol effectué en Europe doit se rallonger en moyenne de 42 km en raison de la fragmentation de l'espace aérien autour des frontières, observe l'exécutif européen, ce qui augmente la consommation de carburant ainsi que les émissions de gaz à effet de serre." Sincèrement je ne vois aucune raison pour qu'un vol Bordeaux Nantes soit rallongé de 42 km pour la raison invoquée!

  • DADA40 le jeudi 16 juil 2015 à 18:17

    Une vue des technocrates de Bruxelles. Ce n'est pas aussi simple à réaliser qu'ils veulent bien le croire.