Chypre : un sauvetage dans la zone Euro

le
0

Chypre, l'île méditerranéenne, traverse une grave crise financière qui occasionne d'inévitables turbulences dans la zone Euro. Un plan d'action a été mis en place pour limiter les dommages.

Chypre, une crise financière

L'île de Chypre vient de traverser une tempête financière de grande ampleur. Ses deux plus grandes banques ont été particulièrement touchées, suscitant les plus grandes craintes chez les épargnants chypriotes. De fait, un premier projet de taxe sur l'ensemble des dépôts bancaires supérieurs à 20 000 ? avait été proposé mi-mars, afin de rééquilibrer la situation financière du pays.

Membre de l'Union Européenne depuis 2004, Chypre appartient à la zone Euro depuis 2008. Il lui fallait donc rendre des comptes et accepter un nouveau plan, répondant aux attentes de la Commission Européenne.

Des mesures à appliquer par Chypre

Le premier plan refusé, Chypre a accepté d'autres mesures de redressement financier afin d'éviter une sortie de la zone Euro. Les dépôts bancaires supérieurs à 100 000 ? à la Bank of Cyprus seront donc taxés à hauteur de 30 %. L'impôt sur les sociétés sera également augmenté, passant de 10 % à 12,5 %. En complément, des réformes structurelles devront être menées, de même qu'une lutte contre le blanchiment d'argent.

L'aide de l'Union Européenne

En contrepartie de ces mesures menées par Chypre, une aide financière de 10 milliards d'euros sera accordée par le Mécanisme Européen de Stabilité, avec le soutien du Fonds Monétaire International (FMI).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant