Chypre prêt à accueillir 300 migrants "chrétiens de préférence"

le
0

NICOSIE, 7 septembre (Reuters) - Les autorités de Chypre ont annoncé lundi qu'elles étaient disposées à accueillir jusqu'à 300 migrants et réfugiés dans le cadre d'un plan européen de répartition mais ont marqué leur préférence pour des chrétiens. Selon le ministre de l'Intérieur, Socratis Hasikos, les capacités d'accueil de la république de Chypre ne lui permettent pas d'aller au-delà. "Nous avons déjà annoncé que 260, voire 300 personnes, au maximum pouvaient être accueillies", a-t-il dit à la radio publique. "Nous chercherions plutôt des chrétiens orthodoxes. Il ne s'agit pas d'inhumanité ou de refus d'aide si on nous sollicite, mais pour être honnête, oui, c'est ce que nous préférerions", a-t-il ajouté. La république de Chypre, membre de l'Union européenne depuis 2004, est l'Etat européen le plus proche de la Syrie, à une centaine de kilomètres à vol d'oiseau seulement. Mais du fait de son éloignement du reste de l'espace européen (la Grèce est à un demi-millier de kilomètres), l'île ne figure pas sur les grandes voies de migration. Deux autres Etats membres de l'UE, la Slovaquie et la République tchèque, ont eux aussi marqué leurs préférences pour des réfugiés chrétiens. Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, doit exposer mercredi au Parlement européen un nouveau plan de répartition qui prévoit de porter de 40.000 à 160.000 le nombre de demandeurs d'asile arrivés en Italie, en Grèce et en Hongrie qui seraient pris en charge dans les autres pays de l'Union sur la base de quotas nationaux. (voir ID:nL5N11D1QM ) LIEN Pour retrouver LE POINT sur les divisions européennes face à l'arrivée des migrants: ID:nL5N11B061 (Michele Kambas; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant