Chypre : Moscou prêt à participer au sauvetage

le
0
La Russie pourrait proroger un prêt sur cinq ans, de 2,5 milliards d'euros, déjà accordé par le gouvernement russe à Nicosie en 2011.

Alors que l'Allemagne reste très réticente à voler au secours de Chypre, la Russie avance ses pions. À l'issue d'un entretien téléphonique avec ­Vladimir Poutine, mardi 29 janvier, le président chypriote, Demetris Christophias, a indiqué que Moscou était prêt à apporter son aide à l'île dans le cadre d'un plan de sauvetage européen.

Celle-ci pourrait intervenir sous la forme d'une prorogation d'un prêt sur cinq ans, de 2,5 milliards d'euros, déjà accordé par le gouvernement russe à Nicosie en 2011, «et sous certaines conditions», a précisé le premier ministre Dmitri Medvedev. «Les autorités russes pourraient exiger le maintien d'un secret bancaire, pour éviter que des informations confidentielles soient transmises aux autorités bancaires européennes», en déduit l'analyste en chef d'une grande banque russe.

La plupart...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant