Chypre : les épargnants taxés, une première dans l'UE

le
0
Les craintes sont d'autant plus grandes que la banque constitue le principal secteur d'activité de l'île.

Tout comme les trois mousquetaires étaient quatre, la troïka (Union européenne, BCE et FMI) chargée d'aider les pays européens en difficulté financière comporte en l'occurrence un quatrième membre: la Russie. Les citoyens russes détiennent 40 % des 68 milliards d'euros de dépôts dans les banques chypriotes. Ils sont donc quasiment les premiers concernés par la taxation exceptionnelle de 6,75 % et même de 9,9 % pour les comptes au-dessus de 100 000 euros. Moscou, partie prenante des négociations de la nuit de vendredi à samedi, a donné son accord implicite.

Les déposants de Nicosie sont certes en état de choc devant cette ponction sur le capital qui suscite la colère des 19 députés communistes de l'Akel. Mais le président de l'Eurogroupe a, non sans raison, présenté l'opération comme un donnant-donnant équitable.

D'un côté, les contribuables eu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant