Chypre : le coût du sauvetage gonfle à 23 milliards d'euros

le
0
Le coût du plan de sauvetage de Chypre est réévalué: 23 milliards d'euros au lieu des 17 milliards prévus. La différence de 6 milliards sera payée par les déposants des banques chypriotes et par l'État, prié de vendre son or.

Le gouvernement l'a annoncé ce jeudi après-midi, à la veille de la réunion des ministres des Finances de la zone euro, prévue ce vendredi à Dublin. La facture du plan de sauvetage décidé le mois dernier passe de 17,5 milliards à 23 milliards d'euros. Et ce sont les Chypriotes qui devront apporter la différence, les bailleurs de fonds internationaux s'étant engagés à prêter 10 milliards (9 milliards de l'Union européenne, un milliard du Fonds monétaire international, FMI).

Le symbole en dit long sur la situation catastrophique de l'île: la banque centrale devrait vendre une partie de ses réserves d'or, à hauteur de 400 millions d'euros, pour contribuer au financement de son plan de sauvetage.

Presqu'une misère. L'essentiel de l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant