Chypre : le contrôle des capitaux en cinq questions

le
0
Les mesures de contrôle des capitaux imposées dans l'urgence à tous les clients des banques chypriotes sont sans précédent dans la brève histoire de la zone euro. Cinq questions pour comprendre leurs implications.
Combien de temps durera le contrôle des capitaux?

Le ministre chypriote des Affaires étrangères, Ioannis Kasoulides, a annoncé jeudi une levée des mesures «d'ici un mois si tout se passe aussi bien qu'aujourd'hui». Le décret encadrant ces restrictions était valable pour «au moins quatre jours». Par principe, le contrôle des capitaux ne peut être que temporaire, d'après l'article 65-B du traité de l'UE. Il n'est autorisé qu'à titre exceptionnel, en l'occurrence le temps que l'épisode aigu de la crise passe, que le secteur bancaire soit stabilisé. Il n'a pas non plus vocation à perdurer, car, dans une union monétaire, la banque centrale doit pallier le manque de liquidités, si les banques sont solvables. Une fois que les banques chypriotes aur...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant