Chypre : la course aux billets en attendant le sauvetage

le
0
Les réserves des banques se tarissent, alors que la BCE poursuit son blocus monétaire.

Dans une île placée sous blocus monétaire, en attendant un plan de sauvetage qui tarde à voir le jour, la ruée sur les distributeurs de billets est devenue l'activité principale. Et quand les distributeurs se tarissent, ce qui est le cas depuis vendredi, avec des retraits limités à 260 euros à la Laiki Bank, cette activité tourne à l'angoisse...

La banque centrale de Chypre affirme avoir assez de réserves pour approvisionner les distributeurs jusqu'à la réouverture des banques mardi. Mais ses réserves estimées à 5 milliards d'euros la semaine dernière, s'épuisent vite. Avec un million d'habitants sur l'île, elles permettent 5000 euros de retrait par personne. Une somme vite atteinte en dix jours. Si les banques retardent à nouveau leur ouverture, le pays pourrait bien se trouver à cours de liquidité.

C'est avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, que...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant