Chypre-Ankara parle de pourparlers "de la dernière chance"

le
0
    ANKARA, 13 novembre (Reuters) - Le processus de pourparlers 
en cours sur la réunification de Chypre, divisée depuis le 
conflit de 1974, représente la "dernière chance" d'aboutir, et 
les négociations auxquelles participent entre autres Ankara, 
Athènes et les Nations unies doivent reprendre rapidement, a 
estimé dimanche le chef de la diplomatie turque. 
    Mevlut Cavusoglu s'est exprimé dans le cadre d'une 
conférence de presse conjointe avec son homologue chinois à 
Ankara. Les dirigeants des deux parties de l'île, le président 
chypriote (grec) Nicos Anastasiades et le leader chypriote turc 
Mustafa Akinci, se sont retrouvés cette semaine en Suisse pour 
faire avancer le processus de réunification. 
    Les discussions sur Chypre ont permis de progrès notables, 
ce mois-ci, et doivent reprendre le 20 novembre à Genève, ont 
fait savoir les Nations unies. Les 800.000 Chypriotes grecs de 
la "République de Chypre" et les quelque 220.000 Chypriotes 
turcs de la partie nord vivent sur une île scindée en deux 
depuis l'invasion turque de 1974, provoquée par un coup de force 
qui visait à rattacher l'île à la Grèce. 
 
 (Ece Toksabay; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant