Chutes de neige exceptionnelles en Europe, des transports paralysés

le
0

Des chutes de neige exceptionnelles pour la saison ont fortement perturbé mardi les transports dans le nord-ouest de l'Europe, entraînant notamment la fermeture de l'aéroport de Francfort, et ont bloqué des milliers d'automobilistes sur les routes verglacées.

La France, la Grande-Bretagne, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne sont les plus touchés par ces intempéries inhabituelles à l'approche du printemps.

En France, les cours ont été suspendues au moins jusqu'à mercredi dans les écoles et lycées du nord du pays. L'Eurostar, qui assure les liaisons sous la Manche entre Londres et Paris, ne roule plus jusqu'à nouvel ordre.

Dans la région parisienne, où sept millions de personnes utilisent d'ordinaire les transports en commun, la neige a provoqué de grosses perturbations, la SNCF conseillant même aux banlieusards de renoncer à se rendre à Paris.

Un conseil rarissime venu alors que les quais des gares étaient déjà bondés. Trop tard selon l'association des voyageurs-usagers du chemin de fer qui a dénoncé l'"inefficacité" de la SNCF.

Les chutes de neige devraient se poursuivre toute la journée sur l'ensemble de la région parisienne, avec des couches pouvant atteindre 8 à 12 centimètres.

En France toujours, le trafic aérien était conforme aux prévisions dans les aéroports d'Orly et de Roissy, avec des réductions de vols de 20 à 25%. A Orly, un avion de la compagnie Tunisair transportant 140 personnes a fait une sortie de piste à l'atterrissage à cause des "conditions météorologiques", sans faire de blessé, a-t-on appris de sources concordantes.

Tous les vols ont en revanche été annulés à l'aéroport de Beauvais, à 60 km de Paris, qui accueille des compagnies low cost, ainsi qu'à Lille.

La pagaille sur les autoroutes

C'est tout le nord et l'ouest de la France qui était concerné par cet épisode neigeux, "remarquable pour la saison, tant pour les quantités attendues que par sa durée", et qui devait durer jusqu'à mercredi matin, selon Météo France.

Dans l'ouest du pays, plus de 68.000 foyers étaient privés d'électricité tandis qu'un millier de personnes ont passé la nuit dans leurs véhicules dans la Manche et le Calvados où Météo France a appelé les habitants de ces deux départements à rester chez eux.

Déjà 50 cm de neige en moyenne sont tombés dans la Manche, mais la hauteur de neige atteint parfois 1,50 mètre.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a activé la Cellule interministérielle de crise (CIC), chargée de coordonner les moyens des pouvoirs publics.

Dans le sud de l'Angleterre, les liaisons routières, ferroviaires et aériennes étaient fortement perturbées par le brusque retour à la neige et au verglas.

Les intempéries ont semé la pagaille sur l'autoroute M23 dans le Sussex et sur l'A23 dans le Kent et obligé des usagers à abandonner leurs véhicules.

L'aéroport de Jersey a été fermé en raison de la neige, qui affectait aussi les routes menant à l'aéroport londonien de Gatwick.

En Allemagne, les fortes chutes de neige ont conduit à la fermeture de l'aéroport de Francfort, le 3e plus important d'Europe.

Et à Berlin, les transports publics ont également été touchés, plusieurs trains étant annulés ou en retard. Une personne a été tuée et plusieurs ont été grièvement blessées dans des accidents causés par le verglas, a indiqué la police allemande. Les autorités allemandes s'attendent à des chutes de neige encore plus fortes.

Même scénario en Belgique où les chutes de neige perturbaient fortement mardi matin les transports et où de nombreux axes routiers étaient verglacés.

Plus de 1.600 km de ralentissements étaient répertoriés vers 07H00 GMT, contre 200 km habituellement, sur les principaux axes routiers, où le vent participe à la formation de congères.

Le trafic des trains et des bus était également très perturbé. Le trafic Thalys, entre Paris et Bruxelles, étaient suspendu.

Aux Pays-Bas, la neige - 10 cm tombé durant la nuit - a provoqué d'importants bouchons sur les routes du sud du pays.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant