Chute des marchés européens à l'ouverture

le
0
LES MARCHÉS EUROPÉENS DÉVISSENT EN OUVERTURE
LES MARCHÉS EUROPÉENS DÉVISSENT EN OUVERTURE

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes perdaient environ 1% après une demi-heure d'échanges mardi, sous le coup, entre autres, de résultats inférieurs aux attentes annoncés aussi bien par Zodiac Aerospace que par Kingfisher et d'un recul du compartiment du tourisme et du transport aérien dans un contexte de craintes de nouveaux attentats.

À Paris, l'indice CAC 40 cédait 1,53% à 4.814,32 points à 09h35. À Francfort, le Dax abandonnait 1,14% et à Londres, le FTSE 0,99%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro recule de 1,31% et le FTSEurofirst 300 de 1,37%.

Après avoir atteint dans la nuit de lundi à mardi un pic de huit mois face à un panier de devises internationales, l'indice dollar accuse un repli de près de 0,2%. Mais la plupart des autres actifs jugés sûrs -- franc suisse, Bunds allemands, or -- sont recherchés en raison d'une aversion au risque des investisseurs.

Ces derniers sont d'ailleurs tentés d'adopter une position attentiste en raison de la fête de Thanksgiving, qui se traduira par une fermeture des marchés financiers américains jeudi et une séance tronquée vendredi.

L'indice regroupant les valeurs liées au tourisme et au transport aérien accuse la plus forte baisse en début de séance (-1,85%). Le département d'Etat américain, citant "une menace terroriste accrue" dans le monde, a adressé lundi une mise en garde générale aux Américains qui prévoient de voyager.

Les réservations de vols vers Paris ont par ailleurs baissé de 27% dans la semaine qui ont suivi les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, selon des données de la société spécialisée ForwardKeys.

Tous les indices sectoriels sont dans le rouge, avec notamment des replis de 1,5% de celui réunissant les valeurs télécoms et de celui des médias.

Le premier est plombé par la chute de plus de 6,5% de l'action Altice, troisième plus forte baisse de l'indice Stoxx 600, à la suite de l'annonce par Patrick Drahi, dirigeant de l'opérateur télécoms, d'une cession de 7,5% du capital du groupe de droit néerlandais, ce qui ramène sa part à 61,4% des droits de vote.

Cette cession fait également plonger le titre Numericable-SFR, filiale d'Altice, qui, avec un repli de près de 5% accuse la cinquième plus forte baisse du Stoxx 600 et tire vers le bas le compartiment médias.

L'action Zodiac Aerospace plonge de plus de 13%, plus forte baisse de l'indice Stoxx 600, à la suite de l'annonce par l'équipementier aéronautique de résultats 2014-2015 inférieurs aux attentes.

Kingfisher a également fait état de performances financières moins bonnes que prévu, ce qui s'est initialement traduit par un net recul du titre du numéro un eutopéen des magasins de bricolage, à un moment la baisse la plus marquée du Footsie 100. Mais l'action a depuis quasiment effacé toutes ses pertes du jour.

Contre la tendance générale, les actions Volkswagen (+4,4%) et Porsche (+4,6%) sont en tête des hausses du Stoxx 600, permettant à l'indice automobile de ne perdre que 0,13%.

VW a dit lundi que les mesures destinées à mettre en conformité en Europe quelque 8,5 millions de véhicules équipés d'un logiciel illégal de contrôle des émissions étaient techniquement et financièrement gérables. Les analystes évaluent pourtant à plus de 40 milliards d'euros la facture du scandale des tests d'émissions truqués pour le constructeur allemand, entre amendes, procès et réparations techniques.

Profitant de l'accès de faiblesse du dollar et de la promesse faite par l'Arabie saoudite d'oeuvrer à la stabilite des cours du pétrole, ces derniers avancent de plus de 1%.

(Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant