Chute de la production du muscadet et beaujolais

le
0
INFOGRAPHIE - Ces deux vignobles accusent le recul le plus important des vendanges françaises en 2012.

À tout juste trois semaines de l'arrivée du beaujolais nouveau, un événement festif de renommée internationale, les vignerons coopérateurs de France (CCVF) dressent un bilan historiquement bas des vendanges 2012, vignoble par vignoble. Certes, la récolte nationale sera cette année l'une des plus faibles des vingt dernières années. Le chiffre a encore été revu à la baisse de 2 millions d'hectolitres (Mhl), à 40,6 Mhl, mais en outre les disparités sont très fortes d'une région à l'autre.

Les situations les plus préoccupantes se situent dans le Val de Loire et aussi dans le Beaujolais. Les raisons sont identiques dans les deux cas: les conditions météorologiques catastrophiques (gel, grêle et excès de pluie…) ont affecté la production. «La récolte en Val de Loire s'annonce en retrait de 15 à 40 % suivant les vignobles par rapport à la récolte ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant