Chute de la croissance organique de Vodafone au 1er trimestre

le
0
LA CROISSANCE ORGANIQUE DE VODAFONE EN NETTE BAISSE AU 1ER TRIMESTRE
LA CROISSANCE ORGANIQUE DE VODAFONE EN NETTE BAISSE AU 1ER TRIMESTRE

LONDRES (Reuters) - La croissance organique de Vodafone a chuté au premier trimestre, en raison de médiocres performances en Espagne, en Italie et en Grande-Bretagne.

Le premier opérateur mobile mondial par le chiffre d'affaires a fait mieux que la concurrence durant l'année écoulée mais une conjoncture particulièrement difficile en Europe l'a obligé à réduire ses prévisions à moyen terme et à passer une charge pour dépréciation d'actifs de quatre milliards de livres (5,1 milliards d'euros) en mai.

Vodafone a publié vendredi un chiffre d'affaires des services de 9,98 milliards de livres au premier trimestre, donnant une croissance organique annuelle de 0,6%, alors que le consensus Reuters donnait 0,9%. Au quatrième trimestre, la croissance organique avait été de 2,3%.

En Europe, la croissance organique a été négative, de 1,6%, tandis que dans les marchés émergents, elle a atteint 6,1%.

"Malgré des conditions de marché difficiles, surtout en Europe méridionale, nous continuons de progresser dans les domaines importants que sont les données, l'entreprise et les marchés émergents, tout en maîtrisant nos coûts", a dit le directeur général Vittorio Colao.

"Contraction au Royaume-Uni, l'Italie est en deçà de nos prévisions et la croissance des marchés émergents reste plutôt bonne mais il y a eu un ralentissement évident en Turquie, en Inde et en Afrique du Sud", commente Will Draper, analyste d'Espirito Santo.

"Rien de catastrophique, juste un petit raté. Il a en outre confirmé ses objectifs annuels donc à mon avis rien de bien méchant. Je pense qu'au pire, c'est un petit peu juste".

Kate Holton; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant