CHRONOLOGIE. Police et racisme : ces affaires qui empoisonnent l'Amérique

le , mis à jour le
0

Ils étaient noirs, de sexe masculin, la plupart du temps sans arme. Et pourtant, ils sont morts sous les balles de la police. Depuis 2012, plusieurs affaires de ce type ont eu un énorme retentissement médiatique et politique aux Etats-Unis. Début juillet, deux hommes ont été tués dans des circonstances similaires, l'un à Baton Rouge (Louisiane), et l'autre dans le Minnesota.  En ce mois de septembre, un homme noir désarmé et les mains levées a été tué par la police en Oklahoma.  Quelques heures plus tard, à Charlotte (Caroline du Nord), des émeutes ont éclaté à la suite de la mort d'un homme de 43 ans , tué par la police.

 

«Black Lives Matter» (les vies noires comptent), qui était un simple hashtag sur les réseaux sociaux en 2012, s'est transformé en quatre ans en vaste mouvement de protestation. Le 7 juillet à Dallas (Texas), c'est lors d'un rassemblement coorganisé par ce mouvement qu'au moins cinq policiers ont été tués.  Une manifestation sanglante s'est déroulée le 17 juillet à Baton Rouge (Louisiane), au cours de laquelle trois policiers ont été abattus. 

 

De Trayvon Martin à Philando Castile, retour sur les affaires récentes.  

 

Trayvon Martin, 17 ans

Trayvon Martin. (LP)

 

26 février 2012. Après une altercation, George Zimmerman, un garde bénévole dans une propriété à Sanford en Floride, abat Trayvon Martin. La victime, un jeune homme noir de 17 ans, se rendait chez son père. Cette affaire scandalise une grande partie des Américains. Devant ce crime aux relents racistes, le président Obama déclare : «Si j’avais un fils, il ressemblerait à Trayvon».  Elle donne naissance au mouvement «Black Lives Matter» («Les vies noires comptent»), qui manifeste régulièrement depuis contre l'impunité dont jouissent les auteurs d'homicides contre des personnes noires.   En juillet 2013, un jury composé de cinq femmes blanches, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant