CHRONOLOGIE des relations entre les Etats-Unis et Cuba

le , mis à jour le
0
    LA HAVANE, 20 mars (Reuters) - Barack Obama est attendu ce 
dimanche à Cuba pour une visite de trois jours, la première d'un 
président américain en exercice sur l'île depuis 88 ans. 
    Cette visite, jusque mardi, vise à rendre "irréversible" le 
rapprochement entre les Etats-Unis et Cuba, amorcé par Barack 
Obama en décembre 2014, souligne la Maison blanche. Les 
relations diplomatiques ont été rétablies en juillet dernier 
entre les deux pays, qui continuent néanmoins d'entretenir de 
profonds désaccords. 
    Chronologie des principaux événements qui ont jalonné les 
relations entre les Etats-Unis et Cuba depuis la prise du 
pouvoir par Fidel Castro en 1959.  
     
    1er janvier 1959 - Le dictateur Fulgencio Batista soutenu 
par les Etats-Unis quitte Cuba au moment où Fidel Castro et ses 
troupes s'emparent du pouvoir à La Havane. 
 
    3 janvier 1961 - Les Etats-Unis rompent leurs relations 
diplomatiques à la suite de la nationalisation de biens 
appartenant à des Américains. 
 
    16 avril 1961 - Fidel Castro proclame le "caractère 
socialiste" de la révolution cubaine. Le lendemain, des exilés 
cubains appuyés par la CIA tentent en vain d'envahir Cuba en 
débarquant à la Baie des cochons. L'opération est un fiasco, les 
anticastristes se rendent deux jours plus tard. 
 
    7 février 1962 - Les Etats-Unis décrètent un embargo 
commercial total à l'encontre de Cuba. Il est toujours en 
vigueur. 
 
    Octobre 1962 - Les Etats-Unis repèrent des missiles 
nucléaires soviétiques à Cuba. La "crise des missiles" accentue 
les tensions avec l'Union soviétique et pousse les deux grandes 
puissances au bord de la guerre. Les Soviétiques finiront par 
retirer leurs missiles en contrepartie de l'engagement des 
Etats-Unis de ne jamais envahir Cuba et de retirer, secrètement, 
les missiles américains installés en Turquie. 
 
    Avril-octobre 1980 - Cuba autorise 125.000 personnes à se 
rendre aux Etats-Unis à partir du port de Mariel, un épisode 
baptisé ensuite "Exode de Mariel". 
     
    1er mars 1982 - Les Etats-Unis ajoutent Cuba à leur liste 
noire des Etats accusés de soutenir le terrorisme du fait de son 
engagement au côté de mouvements révolutionnaires communistes en 
Afrique et en Amérique latine. 
 
    Décembre 1991 - L'Union soviétique, principal soutien et 
partenaire de Cuba, s'effondre, provoquant une crise économique 
dont l'île n'est toujours pas sortie. 
 
    Août-septembre 1994 - Plus de 35.000 "balseros" quittent 
Cuba à bord d'embarcations de fortune en direction des 
Etats-Unis. 
     
    1996 - A la suite de la destruction en vol de deux petits 
avions d'un groupe de réfugiés cubains de Miami, les "Hermanos 
al Rescate" (Frères à la rescousse), le Congrès des Etats-Unis 
adopte en mars la loi Helms-Burton qui renforce le blocus 
commercial de Cuba. 
 
    Janvier 1998 - Le pape Jean Paul II effectue une visite 
pontificale à Cuba, où il dénonce l'embargo américain et appelle 
à davantage de libertés civiles dans l'île communiste. 
     
    31 juillet 2006 - Fidel Castro confie provisoirement les 
clés du pouvoir à son frère Raul à la suite d'une interviention 
chirurgicale. 
 
    24 février 2008 - L'Assemblée nationale élit Raul Castro qui 
remplace formellement son frère au poste de président. 
 
    Décembre 2009 - Le ressortissant américain Alan Gross est 
arrêté le 3 décembre 2009 et condamné à 15 années 
d'emprisonnement pour importation de technologie illégale et 
tentative de constitution d'un réseau internet à destination des 
juifs cubains pour le compte de l'Agence américaine du 
développement (Usaid). 
 
    Janvier 2011 - La Maison blanche assouplit les restrictions 
sur les voyages à Cuba. 
     
    10 décembre 2013 - Le président américain Barack Obama et 
Raul Castro échangent une poignée de main historique lors de la 
cérémonie en hommage à Nelson Mandela, à Johannesburg, geste 
sans précédent entre les dirigeants des deux pays depuis plus 
d'un demi-siècle. 
 
    17 décembre 2014 - Alan Gross est libéré et renvoyé aux 
Etats-Unis tandis qu'un espion emprisonné à Cuba est lui aussi 
libéré en l'échange de la libération de trois agents de 
renseignement cubains incarcérés aux Etats-Unis.  
    Barack Obama et Raul Castro annoncent quasi simultanément 
l'ouverture d'un processus de normalisation des relations entre 
leurs deux pays. 
     
    11 avril 2015 - Barack Obama et Raul Castro s'entretiennent 
en marge du sommet des Amériques à Panama. 
    "Nous sommes maintenant en mesure de tracer un chemin vers 
l'avenir", déclare le président américain à l'entame d'un 
entretien sans précédent depuis un sommet entre Dwight 
Eisenhower et Fulgencio Batista, en 1956, déjà au Panama. 
    Le tête-à-tête, qualifié de cordial mais franc, dure près 
d'une heure et demie. 
     
    29 mai - Les Etats-Unis retirent officiellement Cuba de la 
liste noire des Etats accusés de soutenir le terrorisme. 
     
    1er juillet - Barack Obama annonce le rétablissement des 
relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba lors d'une 
allocution à la Maison blanche. 
    Dans une lettre adressée à Raul Castro, il promet la 
réouverture des ambassades dans les deux pays le 20 juillet.  
     
    20 juillet - Rétablissement formel des liens diplomatiques 
et réouverture des ambassades.  
     
    20 mars 2016 - Obama entame une visite historique de trois 
jours à Cuba. "Nous voulons rendre le processus de normalisation 
irréversible", explique le conseiller adjoint à la sécurité 
nationale des Etats-Unis, Ben Rhodes. 
 
 (Rosa Tania Valdes avec Doina Chiacu à Washington; Nicolas 
Delame et Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant