CHRONOLOGIE-COP21-L'accord de Paris aboutissement d'un processus de 35 ans

le
0
    PARIS, 12 décembre (Reuters) - Les 195 pays participants à 
la conférence de Paris sur le climat ont adopté samedi un accord 
universel sur la lutte contre le réchauffement climatique, qui 
est l'aboutissement d'un processus de plus de 35 ans, entamée à 
l'orée des années 1980. 
    Ce processus, longtemps regardé avec suspicion par les 
milieux économiques, a été la cible pendant les premières 
décennies d'un climato-scepticisme répandu jusque dans les 
milieux scientifiques.  
    Mais le réchauffement climatique, ses origines humaines et 
ses effets dévastateurs font désormais pratiquement consensus.  
    Voici les grandes étapes qui ont conduit à l'accord de 
Paris. 
         
    * 1979 : première conférence mondiale sur le climat, à 
Genève ; lancement d'un programme de recherche international 
confié à l'Organisation météorologique mondiale (OMM), au 
Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et au 
Conseil international des unions scientifiques (CIUS) ; 
    * 1988 : création sous l'égide de l'ONU du Groupe des 
experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), 
qui publie son premier rapport en 1990 ; il en a depuis lors 
publié quatre autres ; 
    * 1992 : adoption au sommet de la Terre de Rio de la 
convention cadre des Nations unies sur les changements 
climatiques (CCNUCC) ; entrée en vigueur en 1994 et ratifiée par 
196 parties (195 pays + l'Union européenne en tant que telle), 
elle a pour objectif de ramener les émissions de gaz à effet de 
serre (GES) d'origine humaine dans l'atmosphère à un niveau qui 
ne soit pas dangereux pour le climat ; 
    * 1997 : adoption du protocole de Kyoto, qui impose aux 37 
pays les plus développés de réduire leurs émissions de GES de 
5,3% sur la période 2008-2012 par rapport à 1990 ; Etats-Unis et 
Australie ne l'ont cependant pas ratifié ; 
    * 2002 : le 2 septembre, le président français Jacques 
Chirac déclare lors de l'ouverture du sommet de la Terre de 
Johannesburg : "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs 
(...) Prenons garde que le XXIe siècle ne devienne pas (...) 
celui d'un crime de l'humanité contre la vie" ; 
    * 2005 : entrée en vigueur du protocole de Kyoto ; 
    * 2007 : la conférence de Bali (COP13) établit une feuille 
de route et fixe un mandat de négociations pour l'après-Kyoto ; 
l'échéance est fixée à décembre 2009, à Copenhague (COP15) ; 
    * 2009 : la COP15, à Copenhague, généralement considérée 
comme un échec, est cependant marquée par l'acceptation par les 
pays émergents du principe d'engagements en matière de réduction 
des GES, contre la promesse des pays riches d'un financement de 
100 milliards de dollars par an à partir de 2020 ; elle valide 
l'objectif d'un réchauffement contenu sous 2°C par rapport à 
l'ère pré-industrielle à la fin du siècle ; 
    * 2010 : conférence de Cancun (COP16) ; l'objectif des 2°C 
est intégré aux négociations climatiques ; création du Fonds 
vert pour le climat ; 
    * 2011 : la conférence de Durban (COP17) ouvre un nouveau 
processus de négociation, en vue d'un accord universel devant 
entrer en vigueur en 2020 ; l'échéance pour la conclusion de cet 
accord est fixée à 2015 (COP21) ; 
    * 2012 : la conférence de Doha prolonge le protocole de 
Tokyo jusqu'en 2020 ; tout juste élu à la présidence de la 
République française, François Hollande annonce que la France 
accueillera la COP21 à Paris en décembre 2015 ; 
    * 2013 : la France est officiellement désignée pays hôte de 
la COP21 lors de la conférence de Varsovie (COP19) ; 
    * 2014 : conférence de Lima (COP20) ; l'UE adopte son 
"paquet énergie-climat", qui prévoit une réduction de 40% de ses 
émissions de GES à l'horizon 2030 par rapport à 1990 ; 
    * 2015 : lancement des négociations sur un projet d'accord 
pour la COP21 en février à Genève ; session suivie de plusieurs 
autres à Bonn et de réunions ministérielles informelles ;  
    * 30 novembre au 12 décembre : 195 pays négocient au 
Bourget, près de Paris, sous présidence française ; la COP21 se 
conclut le 12 décembre par l'adoption d'un accord qui fixe le 
cadre de la lutte contre le réchauffement climatique au niveau 
mondial ; il entrera en vigueur en 2020 ; 187 pays représentant 
plus de 95% des émissions de gaz à effet de serre (GES) ont déjà 
déposé des plans nationaux de réduction de ces émissions. 
 
 (Edité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant