Chroniques politiques et amours secrètes : notre sélection cinéma

le
0
Chroniques politiques et amours secrètes : notre sélection cinéma
Chroniques politiques et amours secrètes : notre sélection cinéma

Chaque mercredi dans La Matinale, les critiques cinéma du « Monde » sélectionnent les meilleurs films à découvrir sur grand écran.

Cette semaine, pourquoi pas partir en Bulgarie d'où nous arrive une farce politique aussi cruelle que désopilante, faire un crochet en Afrique du Sud, où se déploie dans le secret des rituels de passage des passions viriles. Terminer par un tour en France, où trois remarquables documentaires donnent une image très différente du pays dans la profondeur du temps et de l'espace.

LE CANTONNIER, LA CONSEILLÈRE ET LE MINISTRE : « Glory »

Tsanko, cantonnier bulgare accablé trouve un trésor en billets sur la voie ferrée qu'il inspecte. Homme très en retrait, mais fonctionnaire et citoyen impeccable, il remet recta la somme à sa tutelle. Laquelle, une pimpante et ultra-cynique conseillère en communication du ministre des transports, entreprend de l'utiliser pour porter aux nues le ministère et faire avancer sa carrière.

Les choses ne tourneront pas nécessairement à l'avantage de la « tueuse », mais pas davantage à celui de l'innocent ferroviaire, et encore moins à celui du bien commun, si ce n'est celui des spectateurs. Une comédie atrocement drôle en aura en effet résulté, aussi bien écrite que formidablement jouée. Le poste d'observation est bulgare, mais la farce, on l'aura compris, universelle. Jacques Mandelbaum

« Glory », film bulgare de Kristina Grozeva et Petar Valchanov. Avec Margita Gosheva, Stefan Denolyubov, Kitodar Todorov, Milko Lazarov (1 h 41).

RITES SÉCULAIRES, AMOURS ILLICITES : « Les initiés »

On est à l'extérieur de Johannesburg, en pays xhosa. Des jeunes...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant