Chroniques d'une surveillante de collège #11 : photos volées

le
0
Nora, surveillante dans un collège d'une banlieue sensible, va devoir venir en aide à une élève de troisième harcelée dans le collège et sur les réseaux sociaux.
Nora, surveillante dans un collège d'une banlieue sensible, va devoir venir en aide à une élève de troisième harcelée dans le collège et sur les réseaux sociaux.

Nora Bussigny est surveillante dans un collège REP (ex-ZEP) d'une banlieue sensible. Comme nous l'avions fait en 2013 et en 2014 avec Le journal d'un prof débutant, Le Point.fr a choisi de publier son témoignage. Le regard de cette étudiante de 20 ans nous éclaire sur la vie d'un établissement scolaire classé « éducation prioritaire », où le public y est un peu plus difficile qu'ailleurs. Dans cette plongée en immersion, nous allons côtoyer des profs souvent impuissants, un principal très tolérant, des « CPE » et des « pions » parfois dépassés par la violence quasi quotidienne, et de nombreux élèves à la dérive?

Tous les mercredis, retrouvez les chroniques de Nora Bussigny sur Le Point.fr.

Lucile est une élève de troisième, connue surtout pour son absentéisme chronique. Calme, d'apparence froide, elle affiche un style vestimentaire aux antipodes de celui de ses camarades de collège, qui ne manquent pas de la charrier. Cheveux violets, piercings et écarteurs d'oreille, Dr Martens et vieux cuir, ce look me rappelle plutôt celui de mes amies étudiantes. Elle a tout de même su s'entourer d'une bande d'amis, comprenant notamment Samir (voir la chronique « Amours contrariées »).

L'année dernière, Lucile a eu le « malheur » (tout du moins dans un collège comme celui-ci) d'afficher ouvertement sa bisexualité en s'affichant fugacement avec l'une de ses petites amies au collège....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant