Christophe Madrolle : "Il est temps que tous ceux qui refusent Sarkozy ou la montée du FN puissent discuter"

le
0
Christophe Madrolle va lancer le 27 septembre, avec Jean-Luc Bennahmias, le Front démocrate pour rassembler les centristes de gauche.
Christophe Madrolle va lancer le 27 septembre, avec Jean-Luc Bennahmias, le Front démocrate pour rassembler les centristes de gauche.

Le Point.fr : Comment expliquez-vous votre présence et celle de Jean-Luc Bennahmias parmi vos anciens camarades Verts ?Christophe Madrolle : Nous sommes ici à l'invitation d'Emmanuelle Cosse, car nous discutons avec tout le monde et refusons le sectarisme. Nous serons aussi à La Rochelle la semaine prochaine et, ensuite, à la convention des Radicaux de gauche. Il est temps que toutes celles et tous ceux qui refusent de revoir Nicolas Sarkozy ou d'assister à la montée du FN puissent discuter, se rassembler et proposer une candidature unique pour 2017.Avez-vous proposé quelque chose à Cécile Duflot ou à Jean-Vincent Placé ?Nous avons déjeuné avec Cécile Duflot pour confronter nos points de vue. Pour faire bouger les politiques publiques, nous pensons qu'il est préférable d'être à l'intérieur plutôt qu'à l'extérieur. La réforme énergétique de Ségolène Royal, c'est mieux que rien ; le pacte de responsabilité de François Hollande apportera une respiration entre le patronat et le salariat...Le bras droit de Cécile Duflot, Stéphane Sitbon-Gomez, déclare dans une interview au Point.fr que son courant serait prêt à travailler avec le Front démocrate...C'est à Cécile Duflot d'éclaircir son positionnement politique dans les prochains jours. Si elle se situe comme une écologiste de centre gauche ouverte à des alliances avec des socio-démocrates comme nous, alors la discussion sera possible. Si, en revanche, elle se...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant