Christophe Jallet heureux de retrouver le PSG

le
0
Christophe Jallet heureux de retrouver le PSG
Christophe Jallet heureux de retrouver le PSG
De retour au Parc des Princes ce dimanche pour y affronter le PSG, Christophe Jallet, le latéral droit de l'OL, a confié sa joie en conférence de presse et a donné quelques clés pour battre le favori de la L1.

Christophe Jallet, ce déplacement au Parc des Princes est forcément spécial pour vous...
Je suis très heureux. C'est un match particulier pour moi. Ça ne fait pas longtemps que j'ai quitté le club. C'est un match qu'on aime tous jouer quand on a la chance de rejouer contre son ancien club surtout au Parc. J'y ai passé cinq merveilleuses années. C'est un match que j'ai vraiment envie de jouer et surtout de gagner. On sait que ça sera très compliqué. Mais quand on retourne dans son ancien club, on a surtout envie d'y briller. J'espère que ça sera le cas pour nous.

Quel regard portez-vous sur ce PSG ?
Ce PSG n'est pas à la hauteur de ce qu'eux attendaient. En championnat, ils sont invaincus mais ils ont un peu plus de mal à l'extérieur. C'est surtout ce match de mercredi (face à l'Ajax Amsterdam, ndlr) ou ils s'attendaient vraiment à rentrer dans le très haut niveau avec une grosse performance. Ils sont déçus et ça les a un peu vexés. Ils auront envie de se rattraper dimanche. Je sais ce qu'il va se dire : "Les grandes équipes se ratent rarement deux fois". Il y a beaucoup d'orgueil dans tous les joueurs qui composent l'effectif. Tout le monde a envie de montrer que c'est une très grande équipe. Il y aura un adversaire en face qui aura aussi envie de remporter cette rencontre. Ça va donner lieu à un beau moment.

Comment battre Paris ?
Je ne sais pas s'il y a une bonne méthode. Le tout, c'est déjà de bien défendre. Quand les équipes se déplacent au Parc et qu'elles encaissent un but, ça devient très compliqué pour elles. Ils doutent un peu donc il faut leur planter quelques banderilles en contre et les faire douter. On sait que si on veut faire un résultat, il faudra être à 300% et courir deux fois plus que d'habitude. On sait que la possession du ballon est généralement du côté parisien. Il faudra être vigilant, concentré, car on sait que dans ce type de rencontres de très haut niveau, on n'a pas le droit à l'erreur.

« Un grand respect des adversaires au PSG »

L'OL peut-il s'inspirer de ce qu'a fait l'Ajax Amsterdam ?
C'est vrai que l'Ajax s'est lâchée en deuxième mi-temps. Au final, ils les ont agressés et ont récupéré les ballons dans des zones assez hautes. Finalement, ils ont réussi à les mettre sous pression. C'est très bien si on arrive à le faire mais c'est impossible de tenir ce rythme pendant 90 minutes. Il y a des temps forts et des temps faibles à gérer. Paris a toujours cette capacité à être dangereux en deux passes.

Pensez-vous qu'il y a de la suffisance du côté du PSG ?
Je n'ai aucun souvenir de ce genre-là à Paris. Il y a vraiment un grand respect des adversaires. C'est ce qui fait la force de cette équipe. Ils vont aborder ce match comme si c'était le Barca dans 15 jours. J'espère que nous, de notre côté, on ne va pas trop les respecter et qu'on réussira à tirer notre épingle du jeu. Lors des précédents matchs, Paris a eu les occasions. Après, il y a un manque de réussite générale dans les deux surfaces. C'est ce qui leur fait défaut pour l'instant et pourvu que ça dure encore jusqu'à la semaine prochaine.

« Profiter des espaces qui nous seront offerts »

Allez-vous donner des conseils à vos coéquipiers ?
Tous ces joueurs-là, ils les connaissent avec les matchs retransmis à la télé. Après, je peux donner quelques petites astuces mais je les garderai pour moi.

Comment défendre sur Edinson Cavani ?
Quand vous jouez contre Paris, vous ne défendez pas que contre un joueur. Ils sont plusieurs à venir dans la zone. Sur mon côté, il y a Blaise Matuidi qui se projette souvent. Ça peut être Lucas qui vient aussi car ils aiment bien inverser les pieds. Ce sont tous des poisons. Il ne faut pas se focaliser sur un joueur mais bien sur notre zone à défendre. Après si on veut faire un résultat, il faudra profiter des espaces qui nous seront offerts.

Comment appréhendez-vos vos retrouvailles avec Zlatan Ibrahimovic ?
Tout le monde lui porte une attention particulière. C'est vrai que quand il est dans l'équipe, il monopolise l'attention car on sait qu'il est capable de coups de génie. C'est souvent lui qui fait la différence. Grâce à ça, les autres joueurs autour peuvent s'épanouir. Ça serait vraiment se tromper que de ne focaliser que sur lui. Après, ça se passe mieux pour les équipes adverses quand on ne le voit pas.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant