Christophe Hondelatte : l'élection des Miss est "indigne" et "sexiste"

le
4
Le journaliste Christophe Hondelatte s'insurge contre les élections de Miss.
Le journaliste Christophe Hondelatte s'insurge contre les élections de Miss.

Christophe Hondelatte sonne la charge contre les élections de Miss. Après l'animatrice Enora Malagré, qui comparait l'émission à un "concours agricole", c'est au tour du journaliste de BFM TV de dire tout le mal qu'il pense de ce divertissement grand public. "Il y en a marre de ces émissions-là, a-t-il lâché devant le micro de Sud Radio ce week-end. C'est tout ce que l'on ne veut plus voir du traitement des femmes à la télévision. Ce n'est pas possible de présenter les femmes sur des étagères comme du bétail, comme des objets à contempler. C'est la caricature de l'émission sexiste." Manifestement très remonté, il a poursuivi en ironisant sur l'état d'esprit des candidates, toutes préparées pour séduire le grand public avec des discours formatés. "Elles sont pleines de bon sentiments, sont contre la guerre, contre le cancer, elles pensent que les enfants doivent être privilégiés. Pensez-vous, c'est intéressant..." Le fait qu'elles affichent aujourd'hui des diplômes ne change rien à l'affaire. Selon lui, elles sont uniquement élues "sur leur plastique" et cette manifestation, en 2014, reste "indigne". Avant d'estimer que ce genre d'élections ne pourra perdurer sur la télévision. "Je vous mets mon billet que dans un, deux, peut-être trois ans, mais pas plus, on arrêtera l'élection Miss France à la télé". "Concours de prostituées" Ce n'est évidemment pas la première fois que les concours des reines de beauté suscitent...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 le dimanche 14 déc 2014 à 19:51

    Non, il a dû choisir sa dulcinée sur CV anonyme, c'est plus "in"!

  • M8252219 le dimanche 14 déc 2014 à 19:22

    Pisse vinaigre: si il est en couple il à choisit sa dulcinée en fermant les yeux, uniquement sur son timbre de voie et sa litanie de diplômes universitaire.

  • M5721895 le dimanche 14 déc 2014 à 19:03

    Quoi qu'on fasse en France, il y a toujours un grincheux pour vouloir imposer sa vision. Que cette election soit nulle ou pas, elle plait aux francais et a celles qui y participent. Une bonne fois pour toutes, lachez nous la grappe. On a pas besoin de vous ni de votre avis.

  • Gary.83 le dimanche 14 déc 2014 à 18:49

    il a raison .. ces pauvres linottes sont exploitées .... le spectacle est indigne, ces filles aussi belles soient elles, montrent leurs atouts à des juges égrillards on se croirait à la foire ....