Christophe Galtier, entre fierté et ambition

le
0
Christophe Galtier, entre fierté et ambition
Christophe Galtier, entre fierté et ambition

L'entraîneur stéphanois s'installe en conférence de presse et prend directement la parole?C'est fait ! C'était important de venir s'imposer ici, très important pour la suite du championnat. L'OL est un concurrent direct et c'était aussi important pour nos supporters auxquels je dédicace cette victoire. Ils nous ont fait un accueil exceptionnel ce matin (dimanche), beaucoup de personnes étaient très émues, moi le premier. Pour une fois, j'ai un sentiment de fierté d'avoir managé ce groupe dans la préparation de ce match, dans un plan de jeu qu'ils ont découvert à 19h15 dans le vestiaire. Je suis content pour eux parce qu'ils ont tout donné dans ce match même si l'entame était difficile car on manquait de repères. Après on a su être audacieux, combatif et conquérant, et surtout on s'est vite décomplexé. Quel était l'objectif de cette défense à cinq ?Je voulais jouer avec une défense à trois en allant chercher très haut les couloirs. C'était un peu plus facile pour Benoît Trémoulinas qui avait l'habitude d'évoluer dans ce registre avec Bordeaux. C'était plus difficile pour François Clerc qui a souffert physiquement, mais l'option choisie c'était d'essayer de contrer leurs points forts. Ils ont des attaquants de niveau international, une animation offensive très très bonne, des passeurs, etc. Je voulais mettre de la densité au milieu par rapport à ce losange, et le 4-4-2 me paraissait impossible en étant deux au milieu par rapport à ce losange. Ça a réussi parce que j'ai des garçons très intelligents.

« C'est à croire que l'OL est pénalisé par les arbitres »

On a la sensation que vous êtes allés chercher cette victoire avec beaucoup de détermination?Oui parce qu'on est allé la chercher avec les tripes. Avec de l'audace, certes, mais avec les tripes parce que leur secteur offensif est très dur à neutraliser, mais on a toujours eu l'envie d'aller marquer des buts. Avec du déchet, certes, mais avec l'envie d'y aller. Même si la performance du gardien lyonnais en première période fut exceptionnelle.Quel regard portez-vous sur l'arbitrage et cette main de Bayal Sall ?Honnêtement je ne l'ai pas revu. J'ai juste vu la main de Gomis qui s'emmène le ballon sur l'action qui amène le premier but parce que celle-là était devant moi. Après s'il y a une main dans la surface, c'est à croire que l'OL est pénalisé par les arbitres en ce moment. Avec cette victoire, vous restez au contact de Lille?Oui on reste au contact de Lille qui a battu Guingamp. On a creusé des écarts conséquents qui sont là, qui existent, mais il faudra confirmer cet exploit face à Nice. Ce sera un match difficile mais si on arrive à gagner, ça nous mettra dans de très bonnes dispositions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant