Christophe de Margerie ne voit pas les prix à la pompe s'envoler

le
0
Le PDG de Total, la compagnie pétrolière française, était l'invité dimanche soir du « Grand Jury RTL- Le Figaro -LCI »

À quelques semaines des vacances estivales, les automobilistes doivent-ils s'attendre à des mouvements à la pompe? Interrogé d'emblée sur le délicat dossier des hausses de carburants, Christophe de Margerie, le PDG de Total invité dimanche soir du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI», a aussitôt répondu qu'il n'y avait «pas de raison que les prix montent». Insistant au passage sur l'impact d'un euro fort - qui limite dans les stations-service une éventuelle flambée du baril - et sur la stabilité des marges de Total, qui s'élèvent à un centime d'euro par litre. Dans le même temps, Christophe de Margerie a souhaité que les prix ne soient pas non plus trop bas, sans quoi «on ne réinvestit pas».

Toujours sur le front des carburants, alors que le comité nommé par le gouvernement doit rendre ses préconisations en matière de fiscalité écologique, le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant