Christophe Bourseiller : «La gauche de la gauche rongée par les divisions»

le
0
INTERVIEW - Pour Christophe Bourseiller, spécialiste de l'extrême gauche, Jean-Luc Mélenchon n'est pas à même d'unifier les familles qu'il prétend incarner.

LE FIGARO. -Quelle place occupe Jean-Luc Mélenchon aujourd'hui?

Christophe BOURSEILLER.-Une place complexe entre, d'un côté, la gauche ­traditionnelle sociale-démocrate et, de l'autre, l'extrême gauche qui appelle à la révolution. Mélenchon, qui prétend renouer avec les fondamentaux de la gauche, mord ainsi à la fois sur l'électorat du PS et sur celui des petits mouvements d'extrême gauche. Il espère aussi ressusciter l'Union de la gauche des temps héroïques. De ce point de vue, il se situe dans la ligne de François Mitterrand.

Est-il en mesure de rassembler?

Aujourd'hui, en tout cas, je ne le vois pas capable d'unifier les familles qu'il prétend incarner. Olivier Besancenot, le porte-parole du NPA, émet de sérieuses critiques à son encontre. Nathalie Arthaud, de Lutte ouvrière, sera candidate de toute façon et une grande partie des Verts roule pour Eva Joly. Quant aux communistes, ils sont divisés sur le sujet du ralliement à Jean-Luc Mélenchon. Toutes c

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant