Christine Lagarde plus inquiète pour les Etats-Unis que pour la France

le
0
Economie, retraites et avenir personnel incertain: la ministre de l'Economie Christine Lagarde s'est confiée à un éditorialiste du New York Times .

«Je suis plus inquiète pour l'économie américaine que française.» La ministre de l'Economie Christine Lagarde n'y est pas allée par quatre chemins face à l'éditorialiste du New York Times , Roger Cohen. Lors d'une rencontre à l'Hôtel de Seignelay, prestigieux domaine de l'Etat sur les bords de Seine situé dans le 7e arrondissement, Christine Lagarde ne s'est pas gênée pour souligner les faiblesses de l'économie américaine.

Le «désendettement structurel» qui frappe «une économie mondiale qui fut tirée par une forte consommation américaine», l'inquiète, rapporte Roger Cohen dans le quotidien daté de jeudi. Le chômage, à 9,6% en septembre, n'est «pas rassurant» et la politique de taux d'intérêt très bas menée par la Banque centrale américaine (Fed), bien que «compréhensible», «n'aide ni les pays en développement, ni les marchés émergents, ni personne». La Fed envisagerait de relancer la planche à billets afin de soutenir l'économie et d'évite

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant