Christine Lagarde entendue dans l'affaire Tapie

le
0
Christine Lagarde.
Christine Lagarde.

Christine Lagarde, l'actuelle patronne du Fonds monétaire international (FMI), est auditionnée depuis mardi matin par les magistrats de la Cour de justice de la République dans l'affaire de l'arbitrage Tapie-Crédit lyonnais qui a permis à l'homme d'affaires de récupérer 403 millions d'euros. Selon les informations d'i>Télé, cette audition devait avoir lieu au début du mois de juillet, mais elle a été reportée à ce jour en raison de l'emploi du temps de la patronne du FMI.

C'est la quatrième audition par les magistrats de la CJR de l'ancienne ministre de l'Économie de Nicolas Sarkozy. Christine Lagarde qui est seulement "témoin assisté" dans ce dossier a déjà été entendue en mai 2013, puis en janvier 2014, avant d'être confrontée en mars dernier à son ancien directeur de cabinet Stéphane Richard, aujourd'hui patron d'Orange, mis en examen pour "escroquerie en bande organisée" dans le volet non ministériel du dossier.

Cette audition devant la Cour de justice de la République ne devait être qu'une formalité pour Christine Lagarde, les magistrats souhaitant seulement lui demander quelques précisions avant de clôturer leur instruction et transmettre leur dossier au parquet de Paris. Ainsi, Christine Lagarde devrait échapper à toute mise en examen dans ce dossier. Cette audition devrait tourner une dernière fois autour d'une lettre datée du 23 octobre 2007. Cette lettre est un document-clé pour les juges. D'abord, parce qu'elle débloque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant