Christiane Taubira prise au piège des prisons

le
0
INFOGRAPHIES - Les directeurs d'établissement manifestent mardi alors que la ministre qui combat le « tout carcéral » est confrontée à un record d'incarcération.

C'est le paradoxe de l'ère Taubira. La ministre de la Justice avait choqué en annonçant que la prison devait être dorénavant l'exception. Or, un an plus tard, les établissements pénitentiaires au lieu de se vider n'ont jamais été aussi remplis. Ils ont même battu un nouveau record avec 67.839 détenus début mai alors que l'on compte environ 57.000 places en France.

À l'appui de ses déclarations, la ministre avait même en septembre dernier diffusé une circulaire aux juridictions dans laquelle elle avait adressé diverses consignes pour favoriser les aménagements de peine et les voies alternatives à la prison. Pour différentes raisons, notamment l'augmentation de la délinquance, sa volonté n'a pas été suivie d'effet, suscitant aujourd'hui une vive inquiétude auprès des directeurs d'établissement p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant