Christiane Taubira : «En quoi suis-je laxiste ?»

le
6
Christiane Taubira : «En quoi suis-je laxiste ?»
Christiane Taubira : «En quoi suis-je laxiste ?»

Christiane Taubira a reçu les lecteurs du Parisien - Aujourd'hui en France au ministère de la justice. La garde des Sceaux a répondu sans détour sur son supposé laxisme, le vote des étrangers, les écoutes de Nicolas Sarkozy...

BERTIL FORT. La réforme pénale risque de renforcer votre image de laxiste. Avec l'avancée du Front national, est-ce la bonne attitude ?

En quoi suis-je laxiste ? Depuis deux ans, c'est magique : j'entends ça tous les jours, mais personne ne me donne un seul exemple.

BERTIL FORT. La contrainte pénale comme alternative à la prison, la suppression des peines planchers...

Dès que survient un drame ou un fait divers, c'est de ma faute. Nous travaillons avec les lois et des procédures adoptées sous le précédent quinquennat. Et on m'accuse de vider les prisons, alors qu'on vient de battre deux fois des records de surpopulation carcérale !

VIDEO. Taubira : «Ca fait deux ans que l'on m'accuse de laxisme»

MARION TASTES. La drogue engendre des actes de violence. La légalisation du cannabis est-elle une solution ?

Pour le trafic, pas de quartier. La loi est sévère, il faut l'appliquer. J'ai renforcé le service d'enquête spécialisé de Marseille par exemple. L'usage, c'est plus compliqué. Moi, je viens de Guyane, qui se trouve sur le chemin des cartels, j'ai vu les ravages de la drogue. Mais les spécialistes eux-mêmes s'opposent : pour certains, on passe automatiquement des drogues douces aux drogues dures ; pour d'autres, non. A partir du moment où 40 % des adolescents ont touché au cannabis, on ne peut pas se cacher sous le sable. Pourquoi dans un pays où on peut débattre des sujets les plus compliqués, il n'est pas possible de débattre de celui-ci ? Si on légalise, terminé le trafic ! Mais, moi, je ne suis pas qualifiée pour dire qu'il faut légaliser. Faut-il des états généraux ? Je pense que oui. Concernant la salle de libre consommation de drogue, c'est une solution adoptée dans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:59

    5-Ce conseiller spécial - c'est l'intitulé de sa fonction - l'est à plus d'un titre : membre à plein temps du cabinet, il est aussi le compagnon de la ministre ?...ET ON NOUS DEMANDE DE NS SERRER LA CEINTURE ?...Quant à son fils qui vient d'être arrêté pour meurtre… Maintenant, elle va tout faire pour que les prisons soient de plus en plus confortables. C'est la moindre des choses ! Vive la République ? Vive la France !

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:58

    4-En 2009, avec Domota se réjouissant des désordres qui paralysaient la Guadeloupe, voici l'incertaine Taubira, membre (et non des moindres) du GVT. z'Ayrault. Taubira aujourd'hui Garde des sceaux ! la dernière, la ministre de la Justice, C.Taubira, était au cœur d'une nouvelle affaire de collusion entre vie privée et vie publique : l'Express a publié un article où il est spécifié que le conseiller spécial de la ministre n'est autre que son compagnon, Jean-François Boutet.

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:57

    3-Elle devait changer de lieu constamment, tout en trimbalant un bébé de deux mois raconte-t-elle. Son mari passera dix-huit mois en détention à la Santé. C'est une belle récompense pour services rendus à la France, que lui a offert Hollande.Félicitations Mr Hollande ! Quel média en a-t-il parlé lorsqu'elle a été nommée ministre ?Quels français connaissent cet épisode ? Comme l'on dit : dormez tranquilles braves gens la justice veille. Elle est entre de bonnes mains cette justice.

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:57

    2-Ses études terminées, elle rentre en Guyane où elle s'engage comme militante indépendantiste aux côtés de son mari Roland Delannon (avec qui elle aura 4 enfants avant de divorcer). Elle adhère au mouvement guyanais de décolonisation (Moguyde) et participe aux émeutes de Cayenne ce qui la contraint à vivre dans la clandestinité.

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:56

    Il y a plus de 20 ans, Taubira allait se faire oublier en attendant que l'orage passe car son mari indépendantiste révolutionnaire guyanais avait voulu commettre un attentat en faisant exploser le dépôt pétrolier de Cayenne et paralyser ainsi tout le département. Ce courageux guerrier avait dû fuir dans la forêt amazonienne.

  • mlaure13 le lundi 2 juin 2014 à 19:55

    A tous les neuneus pro –Taubira, Désir et consorts...Les soi-disantes erreurs du passé, ne doivent en aucun cas minimiser celles du gvt actuel, et notamment de ses ministres godillots, qui, à vouloir tjrs et encore masquer leurs incompétences, ne font que renforcer, l’ire inconditionnelle que nous leurs manifestons !...Et malgré la terrible correction que le peuple vient de leur infliger, ILS CONTINUENT !...Décidemment, il va falloir sortir nos piques !...