Christiane Taubira demande au Trésor de faire payer Dieudonné

le
32
CHRISTIANE TAUBIRA DEMANDE AU TRÉSOR PUBLIC DE FAIRE PAYER SES AMENDES À DIEUDONNÉ
CHRISTIANE TAUBIRA DEMANDE AU TRÉSOR PUBLIC DE FAIRE PAYER SES AMENDES À DIEUDONNÉ

PARIS (Reuters) - Le gouvernement sera attentif au recouvrement par le Trésor des amendes dues par le polémiste Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour incitation à la haine raciale, a déclaré mercredi la ministre de la Justice, Christiane Taubira.

Dieudonné M'Bala M'Bala, dont le ministre de l'Intérieur Manuel Valls tente d'interdire les spectacles en raison, selon lui, des propos antisémites qui y sont tenus, a organisé son insolvabilité pour ne pas payer ces amendes.

"La justice a prononcé plusieurs condamnations, il y a actuellement une procédure pour organisation frauduleuse d'insolvabilité", a déclaré Christiane Taubira à la sortie du conseil des ministres.

"Nous verrons ce que donnera l'enquête au bout. Le parquet de Paris en est saisi, nous verrons. Les parquets qui ont eu à traiter de ces affaires ont communiqué au Trésor public les amendes prononcées. Il revient au Trésor de recouvrer ces amendes. Nous travaillons avec l'administration fiscale et nous suivons les choses", a-t-elle ajouté.

Selon une source judiciaire, Dieudonné fait l'objet d'un signalement pour avoir fait envoyer par des proches depuis 2009 plus de 400.000 euros au Cameroun, pays d'origine de son père.

D'après le Canard enchaîné de mercredi, il est mentionné comme le responsable d'une société Ewondo Corp créée en janvier 2013 à Yaoundé et immatriculée auprès du ministère du commerce.

Manuel Valls a transmis lundi une circulaire aux maires et préfets en vue d'empêcher la tournée de Dieudonné et le préfet de Loire-Atlantique a signé mardi un arrêté d'interdiction du spectacle du polémiste qui devait se jouer jeudi à Nantes.

Pour Christiane Taubira, cette affaire n'est pas uniquement judiciaire dans la mesure où le polémiste "s'amuse avec un crime contre l'humanité".

"Il y a quelqu'un qui professe l'antisémitisme ouvertement et qui s'amuse avec un crime contre l'humanité. C'est extrêmement grave. La justice fait son travail et elle continue à le faire", a-t-elle déclaré.

"Le sujet n'est pas que judiciaire et nous devons prendre part dans la lutte politique qui consiste à faire assumer la mémoire commune d'une part, à respecter la loi d'autre part, à respecter ce qu'est un crime contre l'humanité toutes les souffrances que cela suppose aujourd'hui encore et à faire en sorte que les valeurs de la République prévalent", a encore estimé Christiane Taubira.

Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le mercredi 8 jan 2014 à 16:42

    Le fait est que ce n'est pas à Taubira de demander à ce qu'il paye. Le Tésor Public connait son boulot il me semble.....non ??? Ha bon !!

  • Goeth le mercredi 8 jan 2014 à 16:29

    On s'en fout de DD. Mais si les Cahuzac, Macé, fils Fabius ne sont pas condamnés et poursuivis aussi vous alimentez la théorie selon laquelle "tous p..rris" et vous savez à qui ca profite.

  • Goeth le mercredi 8 jan 2014 à 16:28

    dfgqehqer

  • M452441 le mercredi 8 jan 2014 à 16:25

    Ben ouais, mais si y peut pu canter, commin qui va payer ?

  • dratiser le mercredi 8 jan 2014 à 16:19

    les commerciaux du FN en plein delire .....s'agissant d'une rac.aille de banlieue qui ferait de meme ils s'insurgeraient , là ils soutiennent , mddrrr....savent plus ou ils en sontavec ça la blonde est bien partie , et leurs electeurs aussi

  • alain..c le mercredi 8 jan 2014 à 16:14

    Entre gens de couleur il n'y a pas de cadeaux , voir en Afrique .... ouf j'ai pas dit noir

  • msglyon le mercredi 8 jan 2014 à 16:10

    ceux qui crient "liberté d'expression, liberté d'expression" feraient mieux de se taire. Qu'ils apprennent déja que dans toutes les démocraties, les libertés sont toujours limitées. TOUJOURS. Et TOUTES les libertés. Ainsi, non, quand on prononce des paroles xenophobes et/ou antisémites en public, on use pas de la liberté d'expression, car on n'est plus dans la liberté en question. On est dans la partie INTERDITE par la loi. simple et pourtant incompris par nombre d'esprits par trop limités...

  • berkowi le mercredi 8 jan 2014 à 15:57

    Autrement dit parce qu'un autre n'aurait pas payé ses amendes, il faut que DD en soit amnistié ? Ce qui équivaut à dire que tout le monde a le droit de faire n'importe quoi et de dire n'importe quoi. La preuve cela huit ans que DD ne paye pas. Belle moralité !

  • clausfer le mercredi 8 jan 2014 à 15:53

    Moi président s'était engagé sur l'indépendance de la justice! On voit ce qu'il en reste.

  • RVM21 le mercredi 8 jan 2014 à 15:52

    que l'on s'occupe également de faire payer NOAH, l'ami des sots.cialos depuis le temps qu'il truande