Christian Troadec se dit «prêt» à être candidat en 2017

le
1
INTERVIEW - Pour Christian Troadec, le maire divers gauche de Carhaix (Finistère) et chef de file des Bonnets Rouges, une campagne présidentielle offrirait une «caisse de résonance extraordinaire» aux idées régionalistes.

LE FIGARO - Vous faites part dans une interview à Médiapart de votre intérêt pour la présidentielle de 2017. Confirmez-vous envisager une candidature?

Christian TROADEC - Ce qui est important c'est qu'un candidat porte en 2017 les idées régionalistes. Il faut briser le carcan jacobin. Notre État est le seul en Europe à être aussi centralisé et il est aujourd'hui à bout de souffle. Il faut libérer l'énergie. S'il le faut, je suis prêt à assumer moi-même une candidature, mais il pourra bien sûr y avoir d'autres candidats.

Comment vous est venue cette «envie» de présidentielle?

C'est tout d'abord quelque chose dont on est pétri. L'idée était d'ailleurs sous-jacente. C'est...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le lundi 16 déc 2013 à 21:55

    Ah non deja un imcompetent sans experience a l'Elysee alors deux de suite ce serai trop