Christian Prudhomme : " Une journée paradoxale "

le
0
Christian Prudhomme : " Une journée paradoxale "
Christian Prudhomme : " Une journée paradoxale "

Christian Prudhomme, quelle journée pour les Français...J'allais dire une journée paradoxale avec un Nacer Bouhanni magnifique vainqueur ici à Mantes-la-Jolie alors que il avait précédemment chuté et on voyait à la télévision qu'il souffrait. Son genou abîmé ne l'a pas empêché de gagner de manière magnifique, lui qui s'adonne à la boxe en dehors du cyclisme. Et puis une journée compliquée à cause d'une chute dans le peloton pour Romain Bardet qui est l'une des principales chances françaises et qui a perdu plus d'une minute, ce qui est beaucoup sur la route de Paris-Nice. Maintenant, ça veut dire que la seule solution pour lui sera d'attaquer à tout va et de laisser libre cours à son tempéramentAvec ce parcours de Paris Nice, tout peut se jouer tous les jours ?La preuve, ici dans les Yvelines autour de Mantes-la-Jolie, le temps quasiment estival qui est celui de la France aujourd'hui mais qui est rarissime sur Paris-Nice. On a souvent eu du beau temps mais jamais une température pareille. Puis oui dès que vous avez des courses en circuit, même si ce sont des grandes boucles, ce n'est jamais la même chose et là, en fin de parcours, vous avez une chute qui a coupé le peloton en deux et ceux qui étaient derrière n'ont jamais pu revenir, et c'est le cas de Romain Bardet.Nacer Bouhanni est-il un des audacieux dont vous avez parlé ?Sans aucun doute ! Oui, ça me fait penser à une victoire de Robbie McEwen, ancien maillot vert du Tour de France lors de notre départ à Londres en 2007, premier départ au Royaume-Uni avant celui du Yorkshire en juillet prochain et où McEwen était tombé à 30 ou 35 km de l'arrivée et où il avait surgi pour triompher devant la cathédrale de Canterbury. Alors il n'y a pas de cathédrale à Mantes-la-Jolie mais il y a une superbe collégiale absolument splendide que les gens ont pu admirer à la télévision. Bouhanni est quelqu'un qui ne renonce pas, c'est un bagarreur, un gars qui en veut et c'est le Français qui gagne le plus souvent depuis deux ans, une bonne douzaine de victoire chaque année. Il avait déjà triomphé cette année, là il remporte la première étape de Paris-Nice, le tout début de Paris-Nice lui avait souri l'an dernier avant qu'il ne se casse les dents au sens propre lors de l'étape suivante. J'espère pour lui que ça va continuer sur un bon rythme, puisqu'il a déjà chuté aujourd'hui avant de gagner.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant