Christian Noyer torpille le projet européen de « taxe Tobin »

le
0
Le gouverneur de la Banque de France pointe les risques de délocalisation pour la place financière française.

Christian Noyer a les idées fixes. Dans un entretien au Financial Times, le gouverneur de la Banque de France a de nouveau torpillé la taxe Tobin à l'européenne. Selon lui, «le projet de la Commission n'est pas viable et doit être entièrement revu». Pour le banquier central, la taxe sur les transactions financières (TTF) telle qu'elle est présentée ferait en effet peser un «risque énorme» sur la stabilité financière des États impliqués. Au printemps dernier, le banquier avait déjà déclaré espérer «une taxe qui probablement ne rapportera pas grand-chose, mais éviterait des effets perturbateurs». La proposition initiale de la Commission, présentée en février dernier, prévoyait d'imposer à 0,1 % les actions et les obligations, et à 0,01 % les produits dérivés. Le texte, inspiré de l'économiste américain James Tobin, imaginait une TTF prélevée sur toute tr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant