Christian Noyer prône plus de coupes dans les dépenses publiques

le
11
LA BdF INVITE À RÉDUIRE DAVANTAGE LES DÉPENSES PUBLIQUES
LA BdF INVITE À RÉDUIRE DAVANTAGE LES DÉPENSES PUBLIQUES

PARIS (Reuters) - Le nouveau dérapage des finances publiques françaises n'est "clairement pas une bonne nouvelle" et le gouvernement doit couper "beaucoup plus hardiment" dans les dépenses publiques tout en mettant en oeuvre les réformes annoncées, a déclaré jeudi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer.

Interrogé sur Europe 1, il a estimé que le potentiel de croissance de l'économie française était "très probablement" inférieur à 1% aujourd'hui, ce qui rend nécessaire des réformes pour l'augmenter.

"Si on ne le fait pas, on va rester avec zéro croissance et 10% de chômage", a-t-il dit, "il n'y a pas d'alternative à la politique de réformes pour relancer le potentiel de croissance et aux grandes mesures qui ont été annoncées. Il n'y a pas de plan B".

S'agissant des dépenses publiques, Christian Noyer a estimé que la France allait "dans le mur" si elle accumulait indéfiniment des déficits et qu'il y avait des gisements d'économies "très importants", renvoyant aux multiples rapports de la Cour ses comptes sur la question. "Il faut couper beaucoup plus hardiment dans les dépenses, on y va trop timidement", a-t-il ajouté

Christian Noyer, qui est aussi membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, a estimé que, après la nouvelle baisse des taux de la semaine passée, celle-ci "peut toujours inventer de nouvelles mesures si la situation le requiert".

Il a ajouté que la baisse de l'euro était un des objectifs de la BCE pour ramener l'inflation vers son objectif de hausse de près de 2% par an.

"On avait besoin de faire baisser l'euro, on a toujours besoin de faire baisser l'euro. Nos mesures étaient en partie destinées à ça et ça marche."

(Yann Le Guernigou, édité par Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4960905 le jeudi 11 sept 2014 à 11:30

    Pour un produit de la la Banque de France, parler de réduire les couts ,quand on sait les avantages fatamineux de ceux qui y émargent, relève de la plus haute fantaisie

  • M3266709 le jeudi 11 sept 2014 à 11:01

    bien sûr qu'il faut moins dépenser, et j'espère que dans le futur les gouvernements y arriveront. car depuis 10 ans ce n'est pas ça, il n'y a eu juste que le gouvernement Jospin pour tenter de résoudre ça !mais les grosses dépensent de l'état sont:l'armée qui est nécessairel'éducation, qui reste quoi qu'on en dise l'avenir de la France.la santé et les hôpitaux qui coutent une fortune mais que personne ne veut réformer et toucher à la sacrosainte "santé gratuite".

  • gjack le jeudi 11 sept 2014 à 10:41

    tout le monde est d'accord sur ces pricncipes de coupes dans les dépenses à condition que cela ne les affecte pas

  • khmane08 le jeudi 11 sept 2014 à 10:25

    "la baisse de l'euro était un des objectifs de la BCE" trop tard cette baisse et pour vendre quoi?

  • faites_c le jeudi 11 sept 2014 à 10:15

    Pour couper dans les dépenses publiques, on pourrait déjà supprimer la Banque de France, son gouverneur et ses employés qui ne servent plus à rien du tout si ce n'est à déblatérer des évidences et à enfoncer des portes ouvertes.

  • ddenis14 le jeudi 11 sept 2014 à 10:12

    Prônez, prônez .... Tous répètent la même chose. C'est devenu (enfin!) une évidence.Mais c'est le courage politique qui manque pour y arriver!

  • M6816885 le jeudi 11 sept 2014 à 10:01

    la grande difficulté dans ce pays c est de s attaquer aux corporatismes, les taxis; les pharmaciens , notaires etc etc , à quand une remise à plat du salaire des hauts fonctionnaires , des retraites et multiples avantages des sénateurs , les allocations chomages délirantes des hauts cadres etc etc ?, manque de courage a droite comme a gauche ...

  • ceriz le jeudi 11 sept 2014 à 10:00

    la gamelle ! de tous ces gens : responsables de rien! la gamelle de nos poiliticards! c ça le problème!!!!!!! il faut arrêter de les engraisser!!!!!!!

  • tropfort le jeudi 11 sept 2014 à 09:59

    Couper les prestas ou lever l'impôt, c'est facile. Et réduire son train de vie et arrêter de gaspiller en embauches inutiles de fonctionnaires, ça t'irait ? Tu as déjà du mal à gérer ton tour de ceinture... symbolique mais instructif.

  • sidelcr le jeudi 11 sept 2014 à 09:57

    Ah non , pas les siens , ceux des autres :-)

Partenaires Taux