Christian Iacono sera libéré le 5 avril

le
0
Nouvel épisode dans cet incroyable feuilleton judiciaire. Les juges ont décidé de libérer l'ancien maire de Vence. Il avait été condamné à 9 ans de prison pour le viol de son petit-fils, qui ensuite s'était rétracté.

C'est donc libre que Christian Iacono, condamné à neuf ans de prison pour le viol de son petit-fils, va se battre pour faire reconnaître son innocence. Ce mardi, la cour d'appel d'Aix-en-Provence a décidé sa remise en liberté. Un jugement qui sera effectif le 5 avril. Ce jour-là, l'ancien maire de Vence quittera sa cellule de la prison de Grasse (Alpes-Maritimes).

Les magistrats ont donc confirmé la décision rendue par le juge d'application des peines de Grasse qui s'était déclaré favorable le 16 février à sa libération conditionnelle. Le parquet qui avait interjeté appel pour le maintenir en prison n'a donc pas été suivi. Pour Me Gérard Baudoux, avocat de l'ancien élu, cette libération est conforme aux textes. «Il s'agit d'une mise en liberté conditionnelle. La peine est donc toujours exécutée mais sous ce régime-là. Quand la personne a plus de 70 ans, on peut y recourir sans condition. Il n'y a pas de délai minimum à purger.»

Le petit-fils s'est rétracté...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant