Christian Gourcuff ne se reconnaît plus dans le club

le
0
Christian Gourcuff ne se reconnaît plus dans le club
Christian Gourcuff ne se reconnaît plus dans le club

Samedi soir contre Lille au Moustoir, Christian Gourcuff tirera un trait sur 25 années sur le banc du FC Lorient. La fin d'une ère pour les Merlus et leur emblématique entraîneur, toutefois pas mécontent de tourner la page. « Je ne reconnais clairement plus le club, avoue Gourcuff dans l'Equipe. On vend une image, mais quand on commence à vendre une image, on n'existe plus. Il faut être et ne pas donner l'impression d'être. Ce qui est différent ? Tout. La conception du club, la stratégie, les rapports entre les gens (?) On voit bien l'évolution? C'est malhonnête de vendre quelque chose quand il n'y a plus le contenu. » Au-delà de cette « discorde » qu'évoque le coach historique des Merlus, Christian Gourcuff va même jusqu'à parler de « trahison ». « Je suis isolé de mon staff (ndlr : Sylvain Ripoll souhaite prendre le relais de l'entraîneur lorientais) parce que je pense qu'il y a eu une trahison. Il y a de l'opportunisme derrière tout ça. Après, je m'isole de (Arnaud) Tanguy, qui est pour moi l'homme du président. »

« J'étais capable de me retenir »

Parmi les dossiers que Gourcuff ne parvient pas à digérer et qu'il gardera visiblement longtemps en travers de la gorge figure en premier lieu celui de sa prolongation. « Il y a deux solutions. Ou ils voulaient que je prolonge ou ils ne voulaient pas. S'ils voulaient, ils ont tout faux. S'ils voulaient que je m'en aille, ils ont été très intelligents. Je ne me retrouve pas du tout dans les personnes qui sont arrivées. » L'homme fort des Merlus ne gardera pas non plus un grand souvenir de son dernier président, Loïc Féry. En conflit ouvert avec Féry depuis la vente de Mario Lemina à l'OM, Gourcuff avoue qu'il a toujours eu du mal avec son employeur. Et ce dès son arrivée. « Ça m'irritait qu'il se ballade avec son écharpe du club et fasse ses interviews d'après-match, mais j'étais capable de me retenir. » Tant de raisons qui font que Christian Gourcuff ne prendra pas un plaisir total, samedi pour sa dernière. « Parce qu'il y a des problèmes relationnels ». Pour le reste, il se laissera baigner par l'émotion. Sans rien prévoir. « J'aime les fêtes spontanées, je n'aime pas les trucs de faux-cul. Je vis les choses simplement, avec les gens. » A la Gourcuff quoi?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant