Christian Gourcuff : " J'étais encore sélectionneur il y a quelques mois... "

le
0
Christian Gourcuff : " J'étais encore sélectionneur il y a quelques mois... "
Christian Gourcuff : " J'étais encore sélectionneur il y a quelques mois... "

La saison n'a pas encore repris, mais Christian Gourcuff est déjà les mains dans la pâte à Rennes. Entre une interview avec la presse locale et une réunion de travail avec son président René Ruello, il s'est posé devant un café et nous a livré sa vision de l'Euro 2016, où il voit la France favorite. Et en place une pour Éric Cantona, même s'il aurait lui aussi mis Ben Arfa dans sa liste des 23...

Comment vous sentez l'équipe de France, dans un contexte pas forcément favorable ?
Le contexte du foot européen actuel fait qu'il n'y a pas de tête d'affiche, il y a une hiérarchie qui reste à trouver. On voit l'Allemagne qui a de grosses difficultés depuis le Mondial, c'est une fin de cycle. L'Espagne aussi, ce n'est pas parfait. Il n'y a aucune hiérarchie, donc dans ce contexte, l'équipe de France est favorite. Elle joue à domicile, avec de la qualité individuelle : Pogba, Griezmann, Payet... Même si ce n'est pas une équipe qui donne toutes les garanties, je les mets favoris.

En 1984, l'équipe de France était portée par Michel Platini et son milieu de terrain, mais en 1998 et 2000, le succès s'est construit à partir d'une base défensive extrêmement solide. En 2016, la défense a perdu Varane, Sakho, Zouma...
(Il coupe) Sakho, ce n'est pas normal. Sur le plan moral, c'est quand même désolant. Ils auraient dû lui mettre un sursis plutôt qu'une suspension provisoire. La présomption d'innocence n'a pas été respectée...

Son remplaçant, et le remplaçant de son remplaçant sont forfaits. Adil Rami est de retour, on a une défense qui n'est pas foncièrement mauvaise, mais n'a pas beaucoup travaillé ensemble...
Il y a quand même moyen de travailler à l'entraînement, même si cela aurait été un avantage d'avoir plus de matchs pour préparer la charnière. C'est sûr, perdre de bons joueurs est handicapant. Mais on n'a pas de joueurs qui se détachent dans ce secteur comme dans le passé. Donc c'est un handicap certes, mais pas un handicap insurmontable. Cela ne pénalisera pas énormément l'équipe de France, car on a beaucoup de joueurs qui se tiennent derrière.

Le forfait de Lassana Diarra est plus pénalisant ?
Surtout dans l'orientation du jeu, mais N'Golo Kanté peut apporter de la fraîcheur. La clé, cela va être la récupération dans ce secteur. Mais avec Pogba, Matuidi et Kanté, dans l'activité et le pressing, on a ce qu'il faut pour soulager la ligne défensive. Si ce milieu-là est présent dans le harcèlement, cela va soulager défensivement et permettre d'utiliser les qualités de vitesse dans les attaques rapides.

« Ben…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant