Christian Gourcuff à Rennes : insert coin, try again ?

le
0
Christian Gourcuff à Rennes : insert coin, try again ?
Christian Gourcuff à Rennes : insert coin, try again ?

La rumeur annonce avec de plus en plus d'insistance l'arrivée imminente de Christian Gourcuff sur le banc du Stade rennais. Le possible successeur de Rolland Courbis a déjà occupé ce poste par le passé : c'était lors de la saison 2001/2002 et ça s'était globalement soldé par un échec, la faute à des luttes de pouvoir, des divergences de politique et un effectif XXL très hétéroclite.

Donc Christian Gourcuff pourrait bien revenir sur le banc du Stade rennais. C'est imminent, ça aurait même dû se faire cette semaine selon les confrères du Télégramme, sauf que les fuites dans la presse ont fait capoter l'annonce officielle. Un délai supplémentaire qui ne change rien aux faits : l'ancien druide lorientais devrait bien succéder à Rolland Courbis, lequel ne se fait plus guère d'illusion quant à son avenir en Ille-et-Vilaine, lui qui avait déjà piqué la place de Philippe Montanier il y a quelques mois dans les conditions que tout le monde connaît… Courbis et Gourcuff pourraient d'ailleurs s'échanger leurs postes, c'est en tout cas ce que la rumeur annonce : l'un reprendrait la fonction de sélectionneur de l'Algérie quand l'autre reviendrait au stade de la route de Lorient, devenu depuis Roazhon Park. Car oui, si l'orange des Merlus est la couleur associée directement à Gourcuff senior, ce dernier a déjà tenté de dompter l'équipe première rouge et noir de ce fascinant club qu'est le Stade rennais. C'était en 2001/2002, pour une saison tout pile qui a laissé un large sentiment de frustration.

La folie dépensière rennaise au placard


Il faut se rappeler du contexte de l'époque. Au début de l'été 2001, ça fait trois ans que Pinault a pris en main la destinée du club breton avec la volonté de le transformer d'un habitué du yo-yo entre D1 et D2 en un poids lourd du football français capable de jouer durablement le haut de tableau. En 2000, pour sa troisième saison sur le banc, Paul Le Guen hérite d'un recrutement de taré, l'un des plus importants d'Europe. C'est le mercato du grand n'importe quoi : le soi-disant nouveau phénomène brésilien Severino Lucas déboule contre une indemnité record de 21 millions d'euros, accompagné de ses compatriotes Luís Fabiano, Cesar et Vander, sans oublier l'arrivée de l'Argentin Turdo. Du bling-bling avant l'heure, pour un résultat global décevant : Rennes achève la saison " seulement " 6e de D1, intercalé entre Sedan et Troyes. Paul Le Guen, poussé vers la sortie très tôt dans la saison, tient jusqu'au printemps, mais est finalement éjecté, puis remplacé le 21 mai 2001 par celui que la rumeur annonçait depuis des mois : Christian Gourcuff.

Un changement d'entraîneur qui laisse encore aujourd'hui…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant