Christian Estrosi soutient François Fillon du bout des lèvres

le
0
Christian Estrosi, président de la région Paca, s'engage derrière François Fillon.
Christian Estrosi, président de la région Paca, s'engage derrière François Fillon.

Le Point.fr : Comment expliquez-vous la défaite de Nicolas Sarkozy ?

Christian Estrosi : De fait, je constate qu'il n'y a pas eu d'adhésion autour de Nicolas Sarkozy. Malheureusement, ce premier tour s'est joué sur les personnalités, les styles. Et Nicolas Sarkozy a subi un tel acharnement contre lui, de toutes parts, que les coups ont fini par porter leurs fruits. Les programmes vont être au c?ur de ce second tour. Et il est dommage que Nicolas Sarkozy n'y soit pas, car, à mes yeux, il avait le meilleur projet, le plus sérieux au plan économique, financier, budgétaire, régalien. On a sous-estimé la portée des attaques, de ses rivaux qui étaient à six contre un et les coups répétés, tous les jours, par certains journalistes. Maintenant, Nicolas Sarkozy a été d'une telle élégance dans son discours dimanche soir que beaucoup de personnes me disent : « On se demande si l'on n'a pas eu tort. »

Comment expliquez-vous que François Fillon arrive en tête au premier tour dans les Alpes-Maritimes et à Nice ?

D'abord, regardez bien la carte des résultats : le seul endroit où Nicolas Sarkozy arrive en tête en France, c'est dans la cinquième circonscription des Alpes-Maritimes, c'est-à-dire celle, populaire, de Nice où je suis élu depuis 1988. Sur l'ensemble de la ville, Nicolas Sarkozy recueille...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant