Christian Estrosi a «un mode d'emploi» pour expulser les gens du voyage

le
8
Christian Estrosi a «un mode d'emploi» pour expulser les gens du voyage
Christian Estrosi a «un mode d'emploi» pour expulser les gens du voyage

Christian Estrosi a mené une violente charge dimanche matin contre les gens du voyage. Au Grand Rendez-vous Europe 1/Le Parisien-Aujourd'hui en France/iTélé, le député-maire de Nice a appelé les maires de France à «la révolte» contre les roms et les gens du voyage. Il conseille aux édiles d'appliquer son «mode d'emploi», pour les aider «face à un pouvoir socialiste qui ne les accompagne pas.»

«Les choses sont très claires, il y a une loi qui dit qu'il faut avoir des terrains d'accueil avec une certaine capacité, j'en ai pour Nice», a-t-il dit expliqué alors qu'il était interrogé sur la présence de plusieurs centaines de caravanes récemment à Nice. Dès lors que des terrains sont occupés «sans droit ni titre», dans certains cas après effraction, la loi doit permettre d'«expulser», a-t-il estimé, regrettant qu'une «circulaire Valls» de l'été dernier ne le permette plus, laissant les maires «livrés à eux-mêmes».

«Aucune installation illégale de gens du voyage» selon l'Intérieur

Dans la soirée, le ministère de l'Intérieur a réagi aux propos du député-marie de Nice en expliquant que la situation évoquée par Christian Estrosi était désormais réglée et qu'«à l'heure où l'on se parle, il n'y a aucune installation illégale de gens du voyage à Nice ou sur le territoire de la métropole». Le porte-parole du ministère a insisté sur le fait que la circulaire évoquée par Christian Estrosi concerne en réalité les campements illicites, comme certains bidonvilles installés le long de voies routières, et non la situation des gens du voyage. Appelant à «faire attention aux amalgames», Pierre-Henry Brandet a ajouté que «la loi doit être appliquée avec fermeté, mais sans pour autant stigmatiser quelque population que ce soit, qu'elle soit française ou d'origine étrangère».

Christian Estrosi avait cité l'exemple de gens du voyage installés début juillet sur un terrain de football de sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le lundi 8 juil 2013 à 00:40

    la lucidité tout simplement ,,,et puis n oublions pas que ceux qui ont envie d accueillir tous ces gens et bien d autres ont tout loisir de le faire chez eux et non crier au loup en attendant que les autres fassent a leur place ,en outre une certaine justification des ressources train de vie etc,,n a rien de choquant ,les contribuables modestes ou non son tenu de declarer tout !

  • M898407 le dimanche 7 juil 2013 à 23:35

    BRAVO pour ce discours clair, courageux et responsable !!!!! Et pour commencer, la LOI, rien que la LOI mais toute la LOI.... Et que les irresponsables socialo-communistes, ou autres, se taisent !

  • M3121282 le dimanche 7 juil 2013 à 20:51

    quel cinéma ! il ressemble un peu à un ancien acteur qui jouait dans certains westernsil s'y croit en plus !

  • fbordach le dimanche 7 juil 2013 à 20:46

    J'aime bien l'approche, on pourrait l'étendre à d'autres tribus!

  • LeRaleur le dimanche 7 juil 2013 à 20:07

    Il se positionne pour 2014, après il aura tout oublié. Comme Sarko en 2007.

  • sg2 le dimanche 7 juil 2013 à 16:26

    enfin quelqu'un qui ose dire la vérité!!!!!

  • LeRaleur le dimanche 7 juil 2013 à 16:25

    Nous aussi.

  • mjjmimi le dimanche 7 juil 2013 à 15:54

    ben oui, les moyens existent! les socialos rabâchent que ça n'est pas possible.